SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[MISE À JOUR] LOIRE : UNE FEMME VOILÉE POIGNARDÉE EN PLEINE RUE

Jeudi 12 Septembre - 09:55

Actu. locale


Une voiture de la gendarmerie nationale. - © Mic / Flickr / CC 2.0
Les faits se sont produits ce mercredi, vers 18h20, à Sury-le-Comtal.


Mise à jour 14h

Une mère de famille voilée a été grièvement blessée en pleine rue, mercredi à Sury-le-Comtal (Loire), par un homme de 59 ans très alcoolisé, qui lui a porté plusieurs coups de couteau et a été depuis hospitalisé en psychiatrie, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Le pronostic vital de la victime, âgée de 24 ans et transportée à l'hôpital dans un état grave, n'était plus engagé jeudi, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Saint-Étienne David Charmatz.

L'agression de la jeune femme s'est déroulée mercredi vers 18h30 sous les yeux de son conjoint et de leurs deux enfants dans ce village du Forez de 6.500 habitants, a-t-il précisé.

L'agression, d'une rare violence, "n'a pas a priori de connotation religieuse et le passage à l'acte de l'auteur reste totalement incompréhensible", a ajouté le procureur.

Le quinquagénaire très fortement alcoolisé, qui avait un peu plus tôt agressé deux hommes dans la rue sans raison apparente, sans les blesser, avait été interpellé mercredi soir, placé en garde à vue et en cellule de dégrisement à la gendarmerie de Montbrison (Loire).

Jeudi, son état a été jugé par un médecin incompatible avec son maintien en garde à vue et il a été hospitalisé en psychiatrie.

9H55

Une patrouille de la brigade de gendarmerie d'Andrézieux-Bouthéon est engagée sur les lieux.

Menacés par l'auteur des faits, toujours porteur de son couteau, deux militaires ont tout de même réussi à interpeller l'individu.

Ce dernier a ensuite été placé en garde à vue.



(Avec AFP)