SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : VRAIE CAPITALE DE LA GASTRONOMIE SELON UN MAGAZINE AMÉRICAIN !

Mercredi 21 Mars - 14:36

Actu. locale


"La vraie capitale de la gastronomie française, indice : ce n'est pas Paris" - © GQ usa
"Lyon is the real capital of French food" (Lyon est la vraie capitale de la gastronomie française) titre l'édition américaine du magazine GQ ce mois-ci. Le critique gastronomique du mensuel a arpenté les rues lyonnaises en "pèlerinage", allant de table en table entre Bocuse et les bouchons !


"Longtemps ignorée par les touristes mais adorée par les chefs tel la Mecque, Lyon reste le meilleur secret gastronomique de France". Brett Martin, critique gastronomique chez GQ aux Etats-Unis donne le ton dès le début de son article (en anglais).

Il y a quelques années, c'est plutôt l'Europe du Nord qui était en vogue dans le milieu de la grande cuisine. Mais aujourd'hui la France, qui était jugée pas assez novatrice, trop traditionnelle, semble regagner ses lettres de noblesse. Selon Brett Martin, de plus en plus de restaurants aux Etats-Unis font la part belle à la bistronomie et aux brasseries à la française.

Le journaliste américain a donc choisi de faire un "pélerinage", comme il le dit, à Lyon. Il a parcouru les bouchons, brasseries et restaurants étoilés de la région pour arriver à sa conclusion : "Lyon est la VRAIE capitale de la gastronomie française". On ne va certainement pas le contredire.

Il n'a pas non plus choisi les pires tables entre Rhône et Saône. Citant à tour de rôle Daniel et Denise, Le Bouchon des filles, La Bijouterie, Les Apothicaires ou encore Le Kitchen Café. Que des adresses tendances.

Qui dit pèlerinage, dit forcément passage chez le pape. Celui de la gastronomie : Paul Bocuse. Plus de la moitié de l'article lui est consacré. Qu'il s'agisse de la perfection des plats servis à L'Auberge du pont de Collonges ou à l'omniprésence de Bocuse dans la ville : "Sur les murs peints, en photo dans les restaurants, dans les noms de magasins ou d'écoles hôtelières".