SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LES JEUNES PARTICIPENT AUSSI AU GRAND DÉBAT NATIONAL

Vendredi 8 Février - 05:55

Actu. locale


Les collégiens rassemblés dans la salle du conseil avec David Kimelfeld. - © Hugo Frances
Une quarantaine de collégiens de l'agglomération lyonnaise, élus au conseil métropolitain des jeunes, ont participé mercredi au Grand débat national en formulant des propositions que David Kimelfeld va transmettre à Emmanuel Macron.


Ils sont pour la plupart en classe de troisième et ont déjà beaucoup d'idées. Pendant deux heures, ils étaient réunis en groupe pour se pencher sur les thèmes suivants : l'éducation, la citoyenneté, la solidarité et la transition écologique.

"En règle générale, ils sont peu sollicités donc on a pris cette initiative assez simple de leur dire de venir débattre ici, et que l'on transmettrait leurs propositions au Président de la République", assure David Kimelfeld, le président de la métropole de Lyon.

C'est dans la salle du conseil que les 42 collégiens ont pu livrer leurs conclusions. "Une meilleure formation des enseignants face aux élèves précoces ou dyslexiques", exprime une élève de la commission "éducation".

"On veut que le vote blanc soit pris en compte, qu'il soit exprimé", lance Elora, du collège Charcot (Lyon 5e). Elle qui fait aussi remarquer à David Kimelfeld les emballages à usage unique des goûters fournis pour l'occasion.



Solidarité et écologie en tête de liste

Mais après deux heures de réflexion, c'est bien les sujets liés à l'écologie et à la solidarité, qui sont le plus souvent revenus sur la table. Gratuité des transports en commun pour les mineurs, détaxation des produits BIO, implication des collégiens et lycéens dans une association une journée par trimestre, meilleures conditions d'accueil pour les migrants. Voilà une liste non exhaustive des propositions formulées.

"L'écologie, c'est un sujet qui fait énormément débat aujourd'hui et qui nous touche, nous, les jeunes", résume François, du collège Molière (Lyon 3e).

Pour Rayane, scolarisé au collège Colette à Saint-Priest, "c'est une bonne chose que les jeunes soient écoutés". Il raconte "avoir vu le président de la métropole impliqué", ce qui "lui donne de l'espoir".

Et c'est Nathan, de La Mulatière, qui conclut : "les jeunes qui sont les citoyens de demain, qui sont les plus concernés par les réformes faites aujourd'hui, c'est bien qu'ils soient écoutés. Et il y a tous les milieux qui sont représentés ici, donc je pense qu'on arrive à un avis plutôt représentatif".