SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA PRESQU'ÎLE PIÉTONNE DEUX JOURS PENDANT LA SEMAINE

Mercredi 13 Novembre - 15:45

Actu. locale


Place Bellecour - Lyon
Après avoir expérimenté la piétonisation de la Presqu'île trois samedis au mois de septembre et octobre, la Métropole de Lyon annonce une nouvelle phase de test qui aura lieu en semaine. Et dresse un premier bilan.


La Presqu'île sera de nouveau réservée aux piétons les mercredi 20 et jeudi 21 novembre prochains. "En accord avec le comité politique et le comité de suivi réunissant les associations de quartiers, de commerçants, les chambres consulaires, la Métropole a décidé de poursuivre cette expérimentation", peut-on lire dans un communiqué.


Périmètre identique

Le dispositif de piétonisation de la Presqu'île sera donc expérimenté deux jours de suite, en semaine, pour la première fois. "Ces deux dates ont été choisies en amont de la Fête des Lumières et des semaines précédant les fêtes de Noël afin de ne pas perturber une période traditionnellement chargée, notamment pour les commerçants", poursuit la Métropole.

Le périmètre sera le même que lors des trois samedis de test, de la rue Leynaud (Lyon 1er) jusqu'à la limite nord de la place Bellecour (Lyon 2e). Ce périmètre s'étend de quai à quai sans que les quais soient concernés par l'interdiction de circulation. Il inclut également le début des pentes de la Croix-Rousse ainsi que la place de la Comédie.

Pour laisser des voies de traversée Rhône-Saône aux automobilistes, les rues de la Barre, Grenette et Constantine restent ouvertes à la circulation automobile.

Les parkings situés dans le périmètre sont toujours accessibles grâce à un dispositif de fléchage spécifique. L'ensemble du périmètre est une zone de trafic limité dans laquelle la vitesse autorisée est de 5 km/h pour les riverains et les ayants-droit et de 20 km/h pour les bus TCL. Les mêmes catégories d'usagers que lors des trois samedis précédents seront autorisées à circuler dans ce périmètre.

Dans le périmètre concerné, le stationnement est également réglementé. "Les piétons sont prioritaires sur tous les véhicules autorisés à cheminer sur les chaussées", explique le communiqué.

Premier bilan

La Métropole a établi un premier bilan à l'issue des trois premiers samedis d'expérimentation. Une enquête "sur le ressenti des habitants a été menée sur un échantillon représentatif de 800 personnes chaque samedi." En voici les principaux éléments :

Le premier motif de présence dans le quartier reste "le shopping" (en légère augmentation les samedis piétons), suivi par le motif "promenade." Le bilan conclut à une hausse des visiteurs, principalement originaires de Lyon.

Une diminution significative du nombre de personnes déclarant avoir utilisé la voiture pour se rendre en Presqu'Ile les samedis d'expérimentation, avec un report sur le mode piéton, a également été noté.

Le bilan évoque enfin "une nette amélioration de la perception auditive et l'environnement sensoriel en général : le bruit, les odeurs, la qualité de l'air perçue et une meilleure facilité de déambulation pour les familles et les personnes fragiles."

Pour ce qui est des commerçants (90 réponses environ), le bilan note "des tendances positives pour les activités de restauration avec terrasses." Les retours négatifs semblent surtout concerner la moitié Ouest du périmètre et les commerces "haut de gamme."

À l'intérieur du périmètre, la Métropole relève une baisse de trafic de 75% en moyenne lors des samedis d'expérimentation entre 11 heures et 20 heures. Concernant les piétons, la hausse des flux est de l'ordre de 19% sur l'après-midi entre le 21 septembre et les samedis d'expérimentation.