FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DU PARFUM DIFFUSÉ DANS LE MÉTRO !

Mercredi 17 Janvier - 15:30

Actu. locale


La station de métro du Vieux-Lyon. - © Maxime PETIT / Radio SCOOP
Ouvrez grand vos narines. Une odeur de thé vert aux agrumes s'invite dans les couloirs du métro lyonnais.

N'avez-vous pas remarqué que le métro lyonnais a meilleure odeur ces derniers temps ? Des diffuseurs de parfums ont été testés durant 6 mois dans plusieurs stations de la Métropole de Lyon.

9 stations équipées

Les Lyonnais n'ont pas fini de respirer ces effluves, puisque Sensorys, société normande spécialisée dans le marketing olfactif, vient d'annoncer avoir remporté "l'équipement des principales stations de métro" de Lyon.

Les 9 stations de métro les plus fréquentées sont concernées (Bellecour, Vieux-Lyon, Guillotière, Saxe-Gambetta, Grange-Blanche, Hôtel de Ville, Perrache, Charpennes et Part-Dieu). Les Lyonnais pourront y sentir un parfum de thé vert aux agrumes.

Un boîtier discret

Si vous n'avez rien vu, c'est que le dispositif est discret. Radio SCOOP a pu le voir en action au-dessus d'une borne d'achat de tickets des TCL, à l'entrée de la station Vieux-Lyon.

Il s'agit d'une petite boîte métallique d'où dépasse un tuyau diffusant de la fumée. Elle passe totalement inaperçue, excepté un bruit de sifflement.

Au total, 55 diffuseurs sont installés pour un budget de 55.000 euros. Ils sont positionnés dans les couloirs et sur les quais, mais pas à l'intérieur des rames du métro.

Le dispositif de nébulisation permettant la diffusion de parfum à la sortie de la station Vieux-Lyon. - © Maxime PETIT / Radio SCOOP


Technique de nébulisation

Le principe rappelle celui des odeurs de pain diffusées à l'entrée des boulangeries pour vous faire saliver.

Ici, il s'agit d'une technique de nébulisation. L'appareil transforme le liquide parfumé en une sorte de brouillard qui se diffuse dans le lieu et vient rencontrer vos narines.

Sensorys précise que les fragrances, conçues en laboratoire, respectent "les cahiers des charges et normes réglementaires", sans allergènes respiratoires, ni produits cancérigènes ou volatiles.

Confort et bien-être

Toujours selon la société, le choix du parfum (thé vert aux agrumes) a pour but "d'améliorer le confort et le bien-être de l'usager", tout en réduisant "la source de stress durant le voyage".

Le procédé est déjà déployé dans le réseau de bus de Vélizy (Yvelines). Il sera également étendu au métro de Lille et dans les cars Iveco de Nouméa et l'Île de la Réunion, indique Sensorys.

Reste maintenant à voir si les usagers lyonnais apprécient ce nouveau parfum, ou s'ils regrettent la bonne vieille odeur du métro !

Retrouvez les photos dans le diaporama


@RadioScoopInfos