SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DES TESTS DE DÉPISTAGE AU PLUS PRÈS DES HABITANTS

Mercredi 3 Février - 19:08

COVID-19


Les 2 et 3 février, les tests de dépistage ont été réalisés à la maison des fêtes et des familles du 9e arrondissement de Lyon. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
En plus des tests réalisés dans les laboratoires privés et ceux du centre de Gerland, la Ville de Lyon a mis en place des dépistages ciblés dans deux arrondissements.


Une centaine de personnes se sont faites testées sur deux jours à la Maison des Fêtes et des Familles du 9e arrondissement de Lyon. Tout le monde peut y venir, sans rendez-vous. Deux nouvelles journées seront proposées dans deux semaines, sur le même principe.

Un test antigénique et PCR par personne


Proposer des tests aux habitants éloignés du centre de Gerland, ou qui n'ont pas le temps de prendre rendez-vous dans des laboratoires : l'objectif de cette campagne, c'est aussi de proposer un accompagnement explique Céline de Laurens, adjointe à la santé à Lyon :

"Au-delà des tests, ici les gens ont le temps de discuter, de poser des questions et d'être rassurés. Tout à l'heure il y avait une maman qui était terrorisée parce qu'un cluster avait été recensé dans l'école, elle se sentait coupable... Il y a aussi des informations sur la santé mentale dont il est possible de parler."

Autre intérêt, deux tests réalisés pour le prix d'un : un test antigénique avec un résultat en vingt minutes et un test PCR jugé plus fiable.




L'intérêt d'effectuer cette campagne sur deux jours, puis deux autres avec un espace de deux semaines est de pouvoir constater sur un quartier, l'évolution de la circulation du virus. Pour l'instant, seuls les 9e et 8e arrondissement sont concernés.

Celui du 9ème : les 2 et 3 février, 23 et 24 février de 9h à 17h45 à la Maison des Fêtes et des Familles.
Celui du 8ème : les 26 et 28 janvier et les 9 et 11 février de 9h à 17h à l'Espace 101.


Centre de tests dans le 9e arrondissement de Lyon. © Radio Scoop


Vacances... prudence !


"On parle beaucoup de vaccination en ce moment mais je le redis, pour les cinq à six mois qui suivent, on a encore besoin de faire ces tests !", rappelle Frédéric Laurent, responsable de la campagne de dépistage pour les Hospices Civils de Lyon (HCL).

Le responsable adjoint du service bactériologie de l'hôpital de la Croix-Rousse met en garde à l'approche des vacances. "Les enfants vont peut-être aller voir leurs grands-parents... Ce n'est peut-être pas nécessaire de tester systématiquement mais dès qu'il y a un doute, le moindre symptôme du virus : il faut se faire tester."

De son côté, l'infectiologue des HCL Bruno Lina se veut optimiste. "Si les Français se montrent aussi responsables que lors des vacances de Noël, il n'y a pas de raison de s'inquiéter", assure-t-il.

Quant à la présence de plusieurs variants parmi les cas positifs, le scientifique lyonnais rappelle que des centaines de séquençages doivent encore être réalisés. Ils permettront, dans les prochains jours, de savoir dans quelles proportions se trouvent les variants britanniques mais aussi brésiliens et sud-africains. Ils représentent en moyenne 10% des cas positifs en Auvergne-Rhône-Alpes, contre 14% en Ile-de-France.