SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DES FEMMES SCIENTIFIQUES À L'HONNEUR À L'UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD

Jeudi 7 Mars - 06:00

Actu. locale


Quatre femmes scientifiques à l'Université Lyon 1 - © Hugo Harnois / Radio Scoop
À l'occasion de la journée internationale pour les droits des femmes vendredi, l'Université Claude Bernard Lyon 1 organise l'exposition "Scientifiques". On y trouve le portrait de plus de trente enseignantes et chercheuses.


Dans le bâtiment "Déambulatoire" de l'Université Lyon 1 à la Doua, 12 portraits de femmes scientifiques sont suspendus au plafond. Sur ces affiches sont inscrits notamment leurs parcours d'enseignantes ou chercheuses. Par leurs témoignages, elles veulent prouver aux générations futures que les sciences ne sont pas réservées aux hommes.

À cela s'ajoutent les portraits d'une vingtaine d'autres femmes que vous pouvez retrouver sur le blog de l'exposition.

Le rôle de la mission égalité-diversité


L'événement a été mis en place par l'Université Lyon 1 mais aussi la mission égalité-diversité. Créée en 2004, cette dernière "agit dans tous les domaines de l'université", précise Philippe Liotard, chargé de mission.

Un module en première année sur les stéréotypes dans les métiers a été installé, tout comme un fonds documentaire spécialisé sur les questions du genre de l'égalité et de la mixité à la bibliothèque de la Croix-Rousse.

Pour accompagner les personnes qui ont été victimes de harcèlement sexuel, une cellule d'écoute a également été mise en place pour les étudiantes depuis deux ans.

De nombreux témoignages


Maîtresse de conférences en physique, Isabelle Compagnon a bien voulu être prise en photo pour l'exposition. Elle se souvient de l'époque où elle était étudiante : "je n'avais pas de mentor femme, et je n'ai pas envie que les futures générations de jeunes femmes scientifiques subissent le même handicap".

Recrutée à l'Université Lyon 1 en 2010, la maîtresse de conférence en médecine Muriel Salle a aussi des souvenirs douloureux : "à l'époque j'étais enceinte de mon premier enfant, et le commentaire du directeur de laboratoire dans lequel j'ai été recrutée, c'était "dans quel état vous l'avez recrutée, celle-là ?", c'était une plaisanterie...".

Mais si toutes ces femmes ont bien voulu participer à l'exposition, c'est justement pour motiver les étudiantes et les futures enseignantes. C'est le cas de Barbara Ferry, qui travaille au Centre de recherche en neuroscience : "les choses ont évolué depuis 25 ans. Les postes de directeurs d'équipes qui étaient principalement occupés par des hommes le sont beaucoup moins aujourd'hui".

L'exposition est visible à l'Université Lyon 1 jusqu'au 8 avril prochain.