SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LOIRE : LA 3ÈME VAGUE BIEN PRÉSENTE DANS LES HÔPITAUX

Jeudi 8 Avril - 17:00

COVID-19


Conférence de presse du CHU de Saint-Étienne - © Anthony Perrel
Le CHU de Saint-Étienne a tenu une conférence de presse ce jeudi. Selon les derniers chiffres, on constate une augmentation des cas de Covid-19 dans le département de la Loire et du Nord Ardèche, avec, en outre, des profils différents.


Dans le département de la Loire (et les établissements du Nord Ardèche), selon les derniers chiffres de l'épidémie, 369 patients sont hospitalisés (131 à l'hôpital Nord, 81 à Roanne) dont 72 (28 au CHU de Saint-Étienne, 13 à Roanne) sont en réanimation. Sur 83 lits disponibles ce jeudi midi, cela représente un taux de 87% d'occupation. Pour rappel, le pic de la première vague avait atteint 115 personnes en réanimation.

Un profil de patients qui évolue


Au sein des hôpitaux de la Loire, on remarque un changement du profil des patients atteints par la Covid19. Les personnes âgées sont de moins en moins hospitalisées et l'état des patients qui le sont s'aggrave plus rapidement.

Deux raisons à cette évolution : la campagne vaccinale en cours dans le département protège désormais les personnes les plus âgées, mais surtout le variant britannique, qui représente maintenant 80% des cas positifs. Sa charge virale étant plus élevée, le profil des contaminés est différent, il y a par exemple une augmentation des cas positifs chez les lycéens et les collégiens.

Les lits de réanimation déjà saturés


Actuellement, on recense 160 lits de réanimation sur le territoire (ndlr, pas uniquement dédiés à la Covid). Un chiffre élevé puisque d'habitude, il y en a 40 de moins. Au CHU de Saint-Étienne, il a fallu par exemple fermer un bloc opératoire et arrêter les activités chirurgicales depuis 10 jours. Il y a actuellement 12 patients Covid au sein de ce bloc. En parallèle, quatre autres lits ont été créés ce lundi matin. Les quatre ont été occupés dès le lundi midi, "la situation reste donc alarmante".



Face à l'augmentation du nombre de patients en réanimation, 13 malades ligériens ont d'ores et déjà été transférés à Clermont-Ferrand.