SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LOIRE : ILS ONT RÉSISTÉ À LA CRISE DU COVID-19 (3/5)

Mercredi 13 Octobre - 06:00

Actu. locale


Un stand des Standistes - © Facebook Les Standistes
Après 18 mois de galère, liée à la crise du Covid-19, on vous raconte les belles histoires qui ont tout de même émergé durant cette période. Celles de Ligériens dont les entreprises repartent, un an et demi après le premier confinement.


On poursuit notre série sur les belles histoires post-Covid. Après un focus sur le Squash club et le bar-tabac le Purple, zoom sur le secteur de l'événementiel.

Une reprise en fanfare


À Saint-Étienne, les annulations des foires et des salons ont été un gros coup dur pour l'entreprise Les Standistes, spécialisée dans la fabrication et l'installation de stands d'exposition modulables et écoresponsables. Une longue année à faire le dos rond et s'adapter. Mais aujourd'hui, l'activité est repartie très fort.

D'abord parce que tout le monde veut rattraper le temps perdu, le public comme les professionnels. Mais ce n'est pas la seule explication. "Depuis la réouverture des parcs expos, on se retrouve avec une demande exponentielle, notamment à cause de la faillite malheureuse de certains de nos confrères. Et comme après chaque crise, les cartes sont redistribuées. De notre côté, on ressort plus fort, car on a réussi à survivre et notre société reprend son développement", explique Anthony Odion, le co-fondateur de la structure “Les Standistes”.

Le souci majeur désormais : recruter !


"Aujourd'hui, on est sur une reprise d'activité trois fois plus importante par rapport à la période pré-Covid, en terme de volume d'affaires. C'est une bonne chose, même si ça crée un autre problème : la gestion du personnel et des embauches. Mais on a connu tellement pire... Alors on peut dire que tout va bien", conclut avec un sourire Anthony Odion .



►Actualité locale

Loire : ils ont résisté à la crise du Covid-19 (2/5)

Après 18 mois de galère, liée à la crise du...