SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LE PROCÈS SUR LA MORT DU PETIT MEHDI S'OUVRE CE MARDI EN ISÈRE

Mardi 18 Mai - 07:00

Actu. locale


Justice
Du 18 au 21 mai, la cour d'assises de l'Isère jugera les parents du petit Mehdi, décédé en septembre 2018. Ils avaient été mis en examen pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans".


Mehdi avait un mois au moment de sa mort. Il a été retrouvé par les pompiers le 8 septembre 2018 au domicile de ses parents. Ces derniers sont jugés par la cour d'assises de l'Isère pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans". Le procès se déroule du 18 au 21 mai.

L'autopsie du corps du nourrisson avait révélé que son décès avait été causé par de multiples traumatismes crâniens mais aussi l'existence de fractures plus anciennes.

L'association de protection de l'enfant L'Enfant Bleu, s'est porté partie civile lors de ce procès.

De "graves disfonctionnements"


Elle pointe notamment du doigt "graves dysfonctionnements des services sociaux et professionnels de santé" et les indices qui auraient pu prévenir la mort du bébé. Le parcours des parents notamment et celui de la mère, toxicomane, et donc suivie de près au moment de sa grossesse.

"Malgré un suivi par plusieurs professionnels de santé (à la maternité, puis par une sage-femme de la PMI et par le médecin généraliste de la mère), aucun d'entre eux n'a fait de signalement, alors que des signes préoccupants avait été relevés et auraient dû conduire à une ordonnance de placement provisoire (OPP)", peut-on lire dans un communiqué.

Le procès s'ouvre ce mardi 18 mai et se termine le 21 mai.