SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

INSOLITE : IL PART FAIRE LE TOUR DE LA LOIRE EN 18 JOURS !

Mercredi 1 Juillet - 05:30

Actu. locale


Bruno, le randonneur fou ligérien - © Facebook Randonneur Fou
C'est ce mercredi matin que Bruno, un randonneur ligérien, se lance dans un tour du département de 650 km.


Ce mercredi matin, Bruno, un jeune retraité habitant Veauche, part pour un défi de 650 km. Ce "randonneur fou" part à la conquête de son département d'adoption.

Plus de 30 km chaque jour


Il va parcourir l'intégralité de la frontière entre la Loire et les sept départements voisins. Le tout, en 18 jours. Bruno s'est inspiré d'un défi réalisé en 2012 par un groupe de marcheurs ayant décidé de faire le tour de France… à pied. Mais avec la crise du coronavirus et la barrière des 100 km un temps en vigueur, le sexagénaire a concocté un parcours capable de répondre aux contraintes du moment.

"Je crois que ça ne s'est jamais fait, un tour complet de la Loire, donc c'est un beau challenge. Toutes les étapes vont être compliquées car c'est entre 10 et 12 heures de marche par jour", explique Bruno. "Je vais faire 36 km par jour et le département de la Loire n'étant pas tout plat, c'est presque 1000 mètres de dénivelé à avaler quotidiennement".

La nuit chez l'habitant


Le "randonneur fou" va devoir franchir les quatre massifs montagneux ligériens : le Pilat, le Forez, le Lyonnais et la Madeleine. "C'est de la moyenne montagne, mais je me suis préparé sérieusement. Et puis j'invite les randonneurs qui voudraient m'accompagner sur une étape ou quelques kilomètres à le faire. C'est avec grand plaisir que nous ferons un bout de route ensemble".

Durant son périple, Bruno dormira chez des habitants ayant accepté en amont de l'héberger. Il voyagera avec le strict minimum. Il part ce mercredi matin de Chazelles-sur-Lyon, une ville dans laquelle il doit revenir le 18 juillet... après avoir bouclé la boucle.