SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

HAUTE-LOIRE : L'ÉTAT CONDAMNÉ DANS L'AFFAIRE AGNÈS MARIN

Vendredi 18 Octobre - 09:58

Actu. locale


Le collège-lycée Cévenol au Chambon-sur-Lignon en Haute-Loire. - © Google Street View
La cour d'appel du tribunal de grande instance de Paris a condamné l'État pour ce drame survenu en novembre 2011, au Chambon-sur-Lignon.


L'affaire avait fait couler beaucoup d'encre. En novembre 2011, une jeune collégienne de 13 ans, Agnès Marin, est violé puis tué par Mathieu, élève lui-aussi du collège Cévenol au Chambon-sur-Lignon.

Près de huit ans après les faits, Le Figaroannonce que l'État vient d'être condamné en appel pour sa responsabilité dans ce drame.

Un jugement rendu le 1er octobre par la cour d'appel du tribunal de grande instance de Paris. L'État est donc condamné à verser 200.000 euros de dommages et intérêts à la famille d'Agnès Marin.

En revanche, la "faute lourde" n'a pas été retenu, contrairement au jugement précédent. En première instance, en 2017, l'État avait été condamné pour "négligences fautives assimilables à une faute lourde" pour avoir placé l'agresseur dans ce collège mixte sans suivi approprié en dépit de ses antécédents.

Ce dernier a depuis été condamné à la prison à perpétuité.