SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

GRENOBLE : LA JUSTICE SUSPEND L'AUTORISATION DU BURKINI DANS LES PISCINES

Mercredi 25 Mai - 20:55

Actu. locale


Une piscine - © CC
Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu ce mercredi 25 mai l'autorisation du port du burkini dans les piscines municipales de Grenoble (Isère).


Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu une disposition du nouveau règlement des piscines municipales de la ville de Grenoble, autorisant le port du burkini. Il estime qu'il porte "gravement atteinte au principe de neutralité du service public".

Le tribunal se prononçait suite au dépôt par le préfet de l'Isère d'un "référé laïcité" réclamant la suspension de cette mesure controversée. Le nouveau règlement des piscines, porté par la majorité du maire écologiste de Grenoble Eric Piolle, devait initialement entrer en vigueur le 1er juin.

Le tribunal relève que l'article en cause permet aux usagers de "déroger à la règle générale d'obligation de porter des tenues ajustées près du corps pour permettre à certains usagers de s'affranchir de cette règle dans un but religieux", et ses auteurs ont par là-même "gravement porté atteinte au principe de neutralité du service public".

Très controversé, le texte, qui ouvre la porte au burkini, mais aussi à la baignade seins nus pour les femmes et aux maillots anti-UV pour tous, avait été adopté le 16 mai à une courte majorité. Certains alliés du maire écologiste Eric Piolle se désolidarisant du projet, sur fond de tempête politique nationale. Il devait entrer en vigueur le 1er juin.