SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

FIN DU COUVRE-FEU ET DU MASQUE EN EXTÉRIEUR : "UN RETOUR INTÉGRAL À LA VIE"

Mercredi 16 Juin - 17:32

COVID-19


Une femme enlève son masque - © DR
Le gouvernement a annoncé ce mercredi que le couvre-feu prendra fin dès ce dimanche 20 juin, et que le port du masque en extérieur ne sera plus obligatoire à partir de ce jeudi. Un vrai soulagement !


C'est la grande nouvelle de ce mercredi : le port du masque ne sera plus obligatoire en extérieur à partir de ce jeudi, (sauf "quand on se regroupe, quand on se retrouve dans un lieu bondé ou encore dans un stade", a indiqué Jean Castex), et le couvre-feu sera définitivement levé dès ce dimanche. Myrtille a encore du mal à y croire : "c'est trop bien si c'est vrai. La levée du couvre-feu j'y croyais, mais le port du masque pas du tout. Pour moi on le portait encore dans 20 ans !", s'exclame-t-elle, surprise par les annonces du gouvernement.

Difficile de porter le masque en été


Un peu plus loin loin, Ridha affiche la même joie : "on est content, on a envie de vivre, vive la liberté !" Des deux mesures, il a une préférence pour la fin du port du masque : "on va être content de voir les gens, les visages et les sourires", explique-t-il. Myrtille est du même avis, car avec la chaleur du moment, les annonces du gouvernement arrivent à point nommé : "pour moi, le mieux c'est de ne plus être obligée de porter le masque. Parce que là il fait trop chaud, ce n'est plus possible. Même en amphi, on n'arrive pas à se concentrer", assure l'étudiante.

Le port du masque est obligatoire en extérieur dans la plupart des villes de France depuis l'été 2020. Pour Océane, la fin de cette obligation à partir de ce jeudi va être un soulagement : "le couvre-feu était déjà repoussé à 23 heures, ça ne va pas faire beaucoup de différence, mais le masque avait été mis en place il y a plus longtemps, donc je pense que ça va vraiment changer le quotidien des gens".

Clément partage le même enthousiasme, mais invite à faire preuve de prudence : "il faut être raisonnable et ne pas se sauter les uns sur les autres. Mais maintenant qu'il fait 40° ça va faire du bien", dit-il.

La fin du couvre-feu : un retour à "la vie normale"


Alexis est ravi d'apprendre que le couvre-feu sera finalement levé dès dimanche, plus d'une semaine avant la date initialement fixée au 30 juin : "ça fait plaisir, on va pouvoir revivre normalement, surtout pour l'été, il fait beau donc on va pouvoir en profiter. Et en espérant que ça ne reprenne pas à la rentrée".

Pour Marc-Antoine, la fin du couvre-feu marque un vrai changement : "on est en couvre-feu depuis très longtemps, on va enfin pouvoir souffler. Le port du masque ça fait déjà plusieurs mois que ce n'est pas totalement respecté car les fumeurs et ceux qui mangent ont le droit de ne pas le porter, mais concernant la fin du couvre-feu, je pense que pour tous les bars et restaurants, ça va être une vraie bouffée d'oxygène". Ali est restaurateur, et il valide ces propos : "ça arrive un peu tard mais la levée du couvre-feu nous arrange pour le travail, on va pouvoir servir tard le soir", dit-il, soulagé.

Toujours une grande prudence pour certains


De son côté, même s'il est heureux d'apprendre les annonces du Premier Ministre, Mathieu explique qu'il continuera à faire preuve de prudence : "c'est sympa de pouvoir enlever le masque, ça va être un retour intégral à la vie, mais je vais quand même continuer à le porter pour me protéger moi et ma famille parce que je connais des personnes à risque".

Pour certains citoyens, la levée du couvre-feu et la fin du masque à l'extérieur ne signifient donc pas de véritable changement car ils continueront à respecter ces règles : "honnêtement ça ne va pas changer grand chose à ma vie : le masque je vais continuer à le porter jusqu'à ce que je sois complètement vaccinée, et le couvre-feu ne change rien pour moi. J'ai l'impression que ces mesures sont simplement mises en place pour valider un état de fait, par rapport aux gens qui ne mettent déjà plus leur masque ou ne respectent pas le couvre-feu", raconte Charlotte.

Surprise, joie et soulagement : les sentiments se mêlaient après l'annonce de Jean Castex.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)