SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CONSEIL DE DÉFENSE : À QUELLES MESURES S'ATTENDRE ?

Mardi 27 Octobre - 06:55

COVID-19


Emmanuel Macron en déplacement dans une école de la région parisienne.
Emmanuel Macron réunit son gouvernement ce mardi et mercredi, pour tenter de reprendre le contrôle sur une épidémie qui ne cesse de s'aggraver. De nouvelles mesures restrictives pourraient être annoncées.


Le gouvernement doit faire face à deux problématiques plutôt contradictoires : lutter contre l'accélération de l'épidémie de Covid-19 et la saturation des hôpitaux d'un côté, et soutenir l'économie de l'autre.

Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie, a déjà averti : la croissance sera négative au dernier trimestre.

Dans ce contexte, quelles mesures prendre ? 3 scénarios sont, semble-t-il, envisagés, alors qu'Emmanual Macron réunit un conseil de défense ce mardi et ce mercredi.

Avancer l'heure du couvre-feu


Le premier, le plus léger, c'est d'avancer l'heure du couvre-feu à 19h. Cela aurait l'avantage de ne pas trop pénaliser les commerces et les entreprises.

Confiner le week-end ?


Le deuxième : coupler cette avancée du couvre-feu à un confinement le week-end. Une mesure un peu plus restrictive, qui permettrait d'éviter les rassemblements familiaux et amicaux qui, on le sait, sont une des causes des clusters.

Reconfinement total


Enfin, un reconfinement total, d'au moins deux semaines, mais plutôt localisés aux métropoles et aux départements en alerte maximale, comme Lyon et Saint-Étienne. Pour l'instant, cette option ne semble pas être privilégiée par les autorités.

Et pour les élèves ?


La question de la rentrée dans les universités et les lycées voire les collèges est aussi en question. Certains spécialistes demandent le port du masque obligatoire dès 6 ans.