SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

FONDS MONDIAL CONTRE LE SIDA À LYON : "LA FRANCE DOIT ÊTRE À LA HAUTEUR"

Mercredi 9 Octobre - 13:58

Actu. locale


Centre des Congrès de Lyon, Cité Internationale - © Guillaume Bernillon
Ce mercredi et jeudi, Lyon accueille un rendez-vous incontournable. Emmanuel Macron, entouré de plusieurs chefs d'Etat, participe à la Conférence de reconstitution du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.


L'événement a pour but de récolter des fonds pour éradiquer ces trois maladies.

Demain jeudi, Emmanuel Macron annoncera le montant qui sera versé par la France au Fonds mondial pour la période 2020-2022. Du côté des ONG et des associations, l'espérance est grande. Leur objectif est d'atteindre les 14 milliards de dollars (12,8 milliards d'euros) et une augmentation de la participation de la France de 25%.

Selon plusieurs ONG, cela représenterait 450 millions d'euros par an pour la France, "l'équivalent du transfert de deux stars du football français."

32 millions de vies sauvées grâce au Fonds mondial


L'argent récolté permet de financer des traitements, des dépistages et plus généralement, de sensibiliser les populations partout dans le monde. "La tuberculose, le paludisme ou le sida touchent en priorité les pays les plus fragiles. Depuis dix ans, les progrès sont immenses, nous ne devons rien lâcher", explique Aurélien Beaucamp, président de AIDES qui lutte contre le VIH.

Grâce au Fonds mondial, 32 millions de vies ont pu être sauvées. Les espoirs sont là mais les inquiétudes aussi. "Je me suis entretenu avec Emmanuel Macron en début de semaine, je ne sais pas si nous arriverons à atteindre nos objectifs. La France accueille la Conférence et se doit d'être à la hauteur", ajoute Aurélien Beaucamp.


En finir avec les tabous


Jérémy Chalon, militant associatif engagé contre le sida a participé à une course à travers la France pendant 38 jours. La Boucle du ruban rouge s'est terminée à Lyon, à l'occasion de la Conférence du Fonds mondial. "J'ai rencontré des gens, des élus locaux : tous veulent nous soutenir mais ne se sentent pas toujours concernés", regrette le sportif. "Il faut en finir avec cette idée que la maladie est honteuse, qu'elle fait peur. L'enjeu, c'est aussi de lutter contre les discriminations".