SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMBIEN COÛTE LA RENTRÉE POUR LES ÉTUDIANTS DE LA RÉGION ?

Vendredi 13 Septembre - 05:10

Actu. locale


Résidence universitaire Dolet à Clermont-Ferrand - © service communication Crous Clermont Auvergne
Chaque année, associations et syndicats étudiants publient leurs enquêtes sur le coût de la vie étudiante. Prix des loyers et des transports en commun : de nombreuses villes de la région connaissent une hausse des dépenses à la rentrée.


D'année en année, le prix des loyers continue de grimper. Dans notre Région, c'est Lyon qui reste la ville la plus chère pour se loger. Troisième sur le podium national, derrière Paris et Nice selon GAELIS, la Fédération d'associations étudiantes de la ville de Lyon.

Les loyers moins chers à Saint-Étienne


Selon le dernier rapport de l'UNEF, il faut compter cette année 4 euros de plus à Clermont-Ferrand, 9 euros de plus à Lyon et Saint-Étienne.

Les loyers stéphanois s'élèvent en moyenne à 352 euros, ça monte à 379 euros à Clermont-Ferrand et loin devant, on retrouve Lyon avec des loyers autour de 535 euros.



Il faut ajouter l'abonnement aux transports en commun, qui augmente à Lyon et Saint-Étienne selon la FAGE, premier syndicat étudiant de France. "Le problème, c'est que les ressources des étudiants n'augmentent pas au même rythme", explique Yannis Limame, étudiant lyonnais et membre de la fédération GAELIS. Pas d'augmentation en revanche pour Clermont-Ferrand concernant les transports.

Près d'un étudiant sur deux salarié


Pour s'en sortir, près d'un étudiant sur deux est salarié en parallèle de ses études, rappelle l'UNEF. "Ce n'est pas normal, surtout que les étudiants vont souvent vers des emplois précaires comme livreur Deliveroo ou chauffeur Uber", regrette Yannis Limame.

L'étudiant lyonnais propose des solutions : l'encadrement des loyers, mais aussi la construction de résidences CROUS supplémentaires et le gel du prix des abonnements aux réseaux de transports en commun.