SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : LA CITÉ ANTIQUE SE DÉVOILE SOUS L'HÔTEL-DIEU

Mercredi 7 Avril - 05:00

Actu. locale


Les archéologues au travail à Clermont-Ferrand, sur le site de l'ancien Hôtel-Dieu. - © Tiphaine Coulon
Des fouilles préventives sont organisées sur le site de l'ancien Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, en parallèle du chantier de la bibliothèque métropolitaine. Les archéologues ont mis à jour des vestiges correspondant à la limite sud-ouest de la ville antique.


L'Hôtel-Dieu continue de dévoiler ses secrets. Alors que le chantier de la bibliothèque métropolitaine se poursuit, les archéologues sont au travail depuis novembre 2020 pour réaliser des fouilles préventives. Ils travaillent au niveau du futur jardin de lecture avant de s'attaquer dans quelques semaines à la cour d'honneur de l'ancien hôpital. Les premières découvertes permettent de mieux connaître le visage de Clermont-Ferrand à l'antiquité.

Un quartier plutôt modeste


La zone fouillée n'avait jamais été explorée jusqu'à présent. Elle correspond à la limite sud-ouest de la cité antique de Clermont-Ferrand, ou Augustonemetum comme la ville s'appelait à l'époque.

"On est dans un secteur artisanal, explique Marco Zabeo, le responsable de l'équipe de fouilles. Des constructions liées aux activités qui se déroulent en façade, avec une ouverture sur la voie et des habitations à l'arrière".



Mais contrairement à ce qui a été constaté de l'autre côté de la butte clermontoise, ici les habitations étaient plutôt modestes. "Il n'y a pas de décors particuliers ni d'indices de luxe" confirme le représentant de la société Archeodunum.

Plusieurs objets ont été retrouvés, avec du mobilier, quelques pièces de monnaie ou des morceaux de céramique.

Les premières estimations font remonter ces vestiges au IIe siècle après J.-C. mais les archéologues s'attendent à retrouver des vestiges plus anciens en creusant plus profondément.

Au total, 5.000 m² seront fouillés. Dans quelques semaines, c'est la cour d'honneur de l'Hôtel-Dieu qui sera concernée. Les archéologues poursuivront ensuite leur travail en laboratoire et le chantier de la bibliothèque métropolitaine pourra entrer dans une nouvelle phase.