FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BAISSE DES APL : LES BAILLEURS SOCIAUX DE L'AIN CRAIGNENT LE PIRE

Vendredi 6 Octobre - 09:34

Actu. locale


Une barre d'immeubles - © Pixabay / CC0 Creative Commons / StockSnap
5 organismes poussent un coup de gueule !

"NON" à la baisse des APL !

L'an prochain, les aides versées par la CAF au parc HLM pourraient baisser jusqu'à 60 euros par mois… si l'article 52 de la loi de finances 2018 est voté.

Et pour que le locataire ne soit pas impacté directement, le gouvernement souhaite que les bailleurs sociaux compensent cette baisse par une diminution des loyers.

Des logements dignes en moins...

Pour 5 des bailleurs de l'Ain par exemple, ça ferait près de 13 millions d'euros de chiffres d'affaires en moins. De l'argent qui aurait pu être investi dans la construction de nouveaux logements ou dans des travaux de rénovation permettant d'améliorer les conditions de vie des habitants du parc HLM.

"On estime qu'environ 450 logements neufs ne pourront pas être construits. Et quelque 2000 logements ne seront pas réhabilités alors que ça permettrait de réduire la dégradation thermique de certains logements et d'améliorer le confort des locataires", regrette Marc Gomez, directeur général de Dynacité et porte-parole des 5 organismes HLM.

"On ne pourra plus, non plus, verser de subventions à certaines associations qui participent pourtant à la vie des quartiers et à l'animation du bien-vivre ensemble au sein même de nos quartiers sociaux."

... et jusqu'à 900 suppressions de postes dans le BTP

Autre conséquence de ces logements qui ne sortiront pas de terre : ça pourrait avoir un impact sur l'emploi dans le BTP. On parle de 900 emplois touchés dans l'Ain, en 2018.


@RadioScoopInfos