SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

12 MILLIONS D'EUROS POUR RÉHABILITER LA PRISON DE LA TALAUDIÈRE : "C'EST INSUFFISANT"

Jeudi 21 Novembre - 05:00

Actu. locale


Maison d'arrêt de la Talaudière - © DR
Un an quasiment jour pour jour après l'annonce d'une enveloppe de 12 millions d'euros débloquée pour la prison de Loire Sud, la ministre de la justice, Nicole Belloubet se rendra sur place ce vendredi.


Une visite ministérielle dans la Loire. La Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, est attendue ce vendredi matin au centre pénitentiaire de la Talaudière.

"Où sont passés les 50 millions d'euros promis ?"


Si son programme reste encore un peu flou, on sait que la ministre de la justice va visiter la prison en milieu de matinée. Un site qui doit subir une réhabilitation profonde. L'an dernier, 12 millions d'euros ont été promis. "Cette visite, c'est une bonne nouvelle", souligne le maire de la commune, Ramona Gonzalez-Grail, "il y a déjà un projet de création de mur de 50 mètres de long et 8 mètres de haut pour protéger les riverains les plus proches. A mon avis, ça va amputer une bonne partie de l'enveloppe".

Ramona Gonzalez-Grail poursuit : "c'est bien que la ministre vienne voir d'elle-même. Toutes les personnes qui pénètrent dans cette prison se rendent compte qu'elle est dans un état pitoyable. En ce qui concerne le montant de l'enveloppe, il va falloir absolument augmenter, ou rien de sérieux ne pourra être réalisé".

Une opinion que partage les employés du site. Pour Stéphane Perrot, le secrétaire local UFAP UNSA Justice du centre pénitentiaire de la Talaudière, "c'est une somme dérisoire. La prison, actuellement n'est plus aux normes, les conditions d'hygiènes sont très limitées. Une bonne rénovation, c'est 20 à 25 millions d'euros. Il faut quand même rappeler que la création d'un nouvel établissement était budgétisée à 70 millions. Où sont passés les 50 millions d'euros prévus dans ce dossier ? Là, on parle d'un pansement sur une jambe de plâtre".

Nicole Belloubet sera probablement interpellée ce vendredi sur toutes ces questions.