SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JO PARIS 2024 : LA HAUTE-LOIRE DIT NON AU PASSAGE DE LA FLAMME OLYMPIQUE

Mercredi 16 Février - 18:15

Actu. locale


La flamme olympique - © Pixabay
Alors que les JO se dérouleront à Paris en 2024, la Haute-Loire a décidé de ne pas candidater au passage de la traditionnelle flamme olympique. Explications.


La France accueillera de nouveau les Jeux Olympiques d'été sur son sol, en 2024 à Paris, 100 ans après les derniers JO qui se sont déroulés dans la Capitale.

Comme il est de tradition, la flamme doit parcourir différentes villes durant de longs mois, avant de revenir à Paris le jour de la cérémonie d'ouverture.

La Haute-Loire passe son tour


Comme ceux de la Creuse, de la Haute-Vienne et du Lot-et-Garonne, le Conseil départemental de la Haute-Loire ne va pas candidater au passage de cette flamme olympique sur son territoire.

En cause, les frais d'organisation jugés beaucoup trop élevés : 180.000 euros en comptant les taxes ou encore les animations à la charge de la collectivité.

Le Département indique également qu'il a déjà consacré une part de son budget sport à l'accueil de l'édition 2022 des Six jours d'enduro, prévue l'été prochain.

Le comité d'organisation des JO se défend


De son côté, le comité d'organisation des JO de Paris 2024 (Cojo), assure qu'une "très grande majorité de départements a déjà accueilli positivement cette démarche".

Il a aussi précisé que le relais est "financé en grande majorité par le comité et ses partenaires" et qu'il a été fait appel en complément, à hauteur de 150.000 euros, aux départements pour qu'il puisse traverser "le maximum de territoires". Le montant est "en ligne" avec celui demandé pour "d'autres événements de ce type".