SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ROANNE : UN CHEF D’ENTREPRISE LYONNAIS VA REDONNER VIE À L’EAU MINÉRALE DE SAIL-LES-BAINS

Jeudi 6 Mai - 08:20

Community Scoop


Le domaine thermal de Sail-les-Bains - © DR
L'usine d'embouteillage de Sail-les-Bains, dans la Loire, devrait redémarrer sa production d'ici la fin de l'été. Zoom sur un projet qui ne se cantonnera pas à la production d'eau minérale.


Stéphane Arfi est l'entrepreneur qui vient de racheter le domaine thermal de Sail-les-Bains, situé au nord de Roanne, dans la Loire. Il appartenait depuis une dizaine d'années au Cheick Al Thani, que les supporters de foot connaissent puisque c'est le Qatari propriétaire du PSG.

Une eau qui date de 4 000 ans


Le chef d'entreprise lyonnais, lui, est tombé sous le charme du site de 18 hectares, aux six sources différentes. Et il voit grand pour la future eau de Sail-les-Bains.

"Le projet va se développer sur plusieurs axes. À très court terme, on souhaite redémarrer l'usine d'embouteillage pour pouvoir mettre rapidement sur les bonnes tables, une nouvelle eau de Sail. La particularité de cette eau, c'est que celle qui coule aujourd'hui provient d'une eau de pluie qui date de 4 000 ans, qui a eu le temps de récupérer de nombreuses particularités géologiques, ce qui en fait une excellente eau" précise Stéphane Arfi.

Créer une gamme de produits cosmétiques


L'entrepreneur aimerait également développer une gamme de produits cosmétiques, dans un second temps. Une manière de mettre en avant les bienfaits de cette eau. "C'est la seule eau qui a été analysée par Louis Pasteur, par exemple. Il en a vanté les mérites", précise Stéphane Arfi.

"Elle a des bienfaits digestifs et elle permet également de lutter contre de nombreuses maladies de la peau, notamment l'eczéma. L'idée c'est de sortir une gamme de produits cosmétiques, comme la Roche-Posay. Et puis le dernier volet, ça serait de faire redémarrer l'ensemble de l'activité thermale du site".

Concernant la première phase, il y a un potentiel pour une production possible de 40 millions de bouteilles dès cet été. Une dizaine de personnes devraient aussi être embauchées dans un premier temps.