SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SOMMET DU G7 : VACCINER PLUS ET PROTÉGER LE CLIMAT

Dimanche 13 Juin - 16:23

Monde


Photo officielle des membres du G7 à Cornwall, en Grande-Bretagne. - © Twitter : @eucopresident
Les dirigeants des grandes puissances du G7 ont affirmé dimanche leur volonté de mettre fin à la pandémie de Covid-19 par la distribution de vaccins et d'agir pour le climat, lors d'un sommet marqué par une nouvelle dynamique en faveur du multilatéralisme occidental, Etats-Unis en tête.


Un G7 à l'unisson pour vacciner plus et protéger le climat !

Ce sommet de trois jours en Cornouailles (sud-ouest de l'Angleterre), le premier en presque deux ans, marquait le retour des contacts directs après des mois de visioconférences pour le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon et le Canada.

Objectif, mettre fin à la pandémie


Face aux appels à la solidarité qui se sont multipliés ces derniers mois, ils ont convenu de redistribuer un milliard de doses de vaccins anti-Covid d'ici la fin 2022 pour combler le retard d'immunisation dans les pays pauvres et favoriser une reprise plus égalitaire.

"Les dirigeants se sont engagés pour plus d'un milliard de doses" en les finançant ou via le dispositif de partage Covax, s'est félicité le Premier ministre britannique Boris Johnson, ce qui porte à deux milliards les engagements totaux depuis le début de la crise sanitaire.

Les dirigeants du G7 ont également défini un plan de bataille avec l'espoir que le monde soit prêt en moins de 100 jours pour faire face à une nouvelle pandémie et demandé une enquête plus approfondie de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur l'origine du virus en Chine pour savoir s'il pourrait provenir d'un accident de laboratoire.

Protéger le climat


Autre volet, l'urgence climatique : Emmanuel Macron et ses six autres homologues se sont aussi engagés tout à l'heure à accélérer la lutte contre le changement climatique, avec pour objectif de réduire de 50% leurs émissions de CO2 d'ici 2030 et d'augmenter les financements pour les pays défavorisés.

Le but est de limiter l'augmentation des températures en dessous de 1,5°C par rapport à l'ère préindustrielle, seuil au-delà duquel les scientifiques estiment que le changement climatique deviendra incontrôlable.

Dans ce cadre, les dirigeants prévoient de signer un chèque allant jusqu'à 2 milliards de dollars pour accompagner la transition verte dans des pays défavorisés.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)