SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LOURDEMENT ARMÉ, UN MANIFESTANT CONTRE LE PASS SANITAIRE EN PRISON

Lundi 2 Aout - 15:53

Actu. locale


Manifestation contre le Pass Sanitaire à Lyon, le 17 juillet 2021. - © Twitter : @NC4415
Au total, neuf personnes ont été interpellées en marge de la manifestation contre le pass sanitaire, samedi 31 juillet à Lyon. Au moins un homme a été écroué.


Environ 5 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire, samedi 31 juillet à Lyon. 9 personnes ont été interpellées durant la journée à différents endroits du parcours.

2 hommes armés interpellés


Deux individus ont été arrêtés place Carnot (2e arrondissement de Lyon) en début d'après midi. Le premier, âgé de 54 ans, a été interpellé en possession d'une matraque télescopique, d'une bombe aérosol de poivre et 12 mini fusées. Il a été présenté au Parquet ce dimanche et placé en détention, en attendant sa comparution immédiate.

Le deuxième, âgé de 22 ans, était armé d'un couteau et s'est vu notifier un rappel à la loi en maison de justice et du droit.

7 autres interpellations



En fin d'après midi, 7 autres interpellations ont eu lieu, dont deux Cours Gambetta (69007) d'un majeur (22 ans) et d'un mineur pour participation à un groupement en vue de la préparation d'un délit et violences volontaires.

Le plus âgé a également été arrêté pour participation à une manifestation en étant porteur d'une arme (bombe lacrymogène) et outrages. Il est déféré ce lundi 2 août devant le Parquet pour une comparution immédiate, alors que le mineur est présenté au juge des enfants pour une mise en examen.

5 autres interpellations ont été effectuées : deux hommes sont présentés au Parquet ce lundi 2 août pour être jugés en comparution immédiate (l'un pour participation à un attroupement malgré les sommations de se disperser et le second pour participation à un groupement en vue de la préparation d'un délit, violences volontaires et participation à une manifestation avec arme et rébellion). Deux autres ont été présentés au Parquet dimanche et se sont vus notifier une composition pénale. Le dernier a reconnu les faits et est présenté ce lundi au tribunal.

Par ailleurs, 12 policiers ont été blessés dont deux transportés à l'hôpital pour des blessures à la main pour l'un d'eux et au bras suite à des jets de projectiles pour le second.