SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LE RESTAURANT LA MÈRE BRAZIER RÉCOMPENSÉ

Mardi 19 Février - 08:09

Actu. locale


Le restaurant La Mère Brazier aujourd'hui - © Google 2017
Le restaurant lyonnais a été sacré dans la catégorie "classique intemporel", dans un nouveau classement.


Les World Restaurant Awards veulent promouvoir la diversité de la scène gastronomique internationale.

Le jury a fait son choix parmi 36 pays, de l'Australie au Zimbabwe. Et désigné un lauréat dans chacune des 18 catégories retenues, parmi lesquelles "spécialité maison", "sans réservation", ou d'autres, plus anecdotiques, comme "chef de l'année sans tatouages".

Le restaurant lyonnais La Mère Brazier, doublement étoilé, fondé en 1921 par Eugénie Brazier qui avait formé Paul Bocuse, remporte la mise dans la catégorie "classique intemporel".

Un palmarès international

La cérémonie aux allures très cinématographiques avec le tapis rouge et les enveloppes avec le nom du gagnant dans chaque catégorie ouvertes par des stars de la gastronomie a été animée par Antoine de Caunes, lundi à Paris.

Un autre restaurant français a été récompensé : Le Clarence (deux étoiles Michelin), à Paris, situé dans un somptueux hôtel à côté des Champs-Elysées, dans la catégorie "approche originale".

Wolfgat, petit restaurant dans un coin reculé d'Afrique du Sud, a été désigné "restaurant de l'année".
Le chef du restaurant de 20 couverts Kobus Van der Merwe qui n'a commencé à cuisiner qu'à 30 ans, pousse à l'extrême le concept des produits locaux et fabrique lui-même son pain et son beurre. Son personnel, pour la plupart féminin, n'a aucune formation officielle.

(Avec AFP)