SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : L'ANCIEN SUPÉRIEUR DES CHARTREUX ACCUSÉ DE PÉDOPHILIE

Vendredi 21 Janvier - 14:30

Actu. locale


Georges Babolat, ancien directeur de l’institution scolaire des Chartreux à Lyon.
Deux femmes accusent l'ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, d'attouchements sexuels. Des faits qui auraient été commis lors d'une colonie de vacances dans les années 90.


C'est une nouvelle affaire qui secoue l'Église, quelques jours après les révélations sur les agressions sexuelles du père Ribes dans la région.

Georges Babolat, ancien supérieur de l'institution scolaire des Chartreux à Lyon, est accusé de pédophilie. Deux femmes accusent l'ancienne figure de l'Église lyonnaise, décédée en 2006, d'attouchements sexuels.

D'après La Tribune de Lyon, qui révèle l'affaire, les faits présumés se seraient déroulés dans les années 90, lors d'une colonie de vacances en Haute-Savoie. Une colonie indépendante des Chartreux, que Georges Babolat a animée, puis dirigée pendant de nombreuses années.

Le cardinal Barbarin mis au courant


La mère de l'une des victimes présumées aurait alerté l'évêché de Lyon en 2016, indiquant que le prêtre était soupçonné d'avoir procédé à des attouchements sur des fillettes, âgées d'une dizaine d'années à l'époque. L'archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, lui aurait répondu par courrier, en demandant "pardon au nom de toute l'Église" et en promettant qu'une enquête interne serait menée.

Sans nouvelles depuis, la mère a contacté le procureur de la République en 2019. Le parquet de Lyon a alors ouvert une enquête qui a finalement été classée sans suite un an plus tard, en raison du décès du prêtre en 2006 et du manque d'éléments pouvant conduire à l'existence d'une complicité.

Le diocèse de Lyon a indiqué ce vendredi qu'à ce jour, il n'avait reçu "aucun autre témoignage" contre le père Babolat, "même après le rapport de la Ciase", publié en octobre dernier sur la pédocriminalité dans l'Église de France depuis les années 1950.

Figure du catholicisme lyonnais, Georges Babolat a dirigé les Chartreux pendant 23 ans. Le groupe scolaire compte aujourd'hui 5.000 élèves (contre 600 à la fin des années 70). Lors de son départ à la retraite en 2001, le prêtre avait reçu la légion d'honneur.