SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES INFIRMIERS HABILITÉS À ÉTABLIR DES CERTIFICATS DE DÉCÈS DANS LE RHÔNE, L'AIN, LA LOIRE ET LE PUY-DE-DÔME

Vendredi 12 Avril - 13:43

Santé


Un infirmier - © Illustration / Adobe Stock Free
Le Rhône, l'Ain, la Loire et le Puy-de-Dôme expérimentent actuellement cette mesure. Le test sera ensuite élargi à toute l'Auvergne-Rhône-Alpes pour les infirmiers volontaires.


L'objectif est de réduire les délais de certification et de permettre d'engager les démarches funéraires plus rapidement.

Quatre départements de la région expérimentent déjà la rédaction des certificats de décès par les infirmiers dans certaines conditions. Il s'agit du Rhône, de l'Ain, de la Loire et du Puy-de-Dôme où 200 infirmiers se sont portés volontaires.

Cette expérimentation doit alors permettre aux infirmiers de se former et d'intervenir lors d'un décès au domicile ou en EHPAD, en cas d'indisponibilité des médecins.

Toute la région concernée dès mai 2024


Un décret de 2020 avait déjà permis l'élargissement de l'établissement des certificats de décès aux médecins retraités, aux internes et aux praticiens à diplôme étranger.

Cette nouvelle expérimentation est cette fois-ci possible par la loi de financement de la Sécurité sociale de 2023. Elle concerne les personnes majeures décédées à leur domicile, en EHPAD ou dans le cadre d'une hospitalisation à domicile

À noter qu'elle sera élargie à l'ensemble de l'Auvergne-Rhône-Alpes dès le mois de mai 2024.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)