SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : PLUS DE LA MOITIÉ DES ENTREPRENEURS ONT FERMÉ LEUR ENTREPRISE

Mardi 31 Mars - 17:40

COVID-19


Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Ain - © Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Ain
Face à l'épidémie de Covid-19, la chambre régionale des métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une enquête auprès des artisans de la région, afin de mesurer l'impact de cette crise sur leur entreprise.


"Près de 6 artisans sur 10 expriment un fort, voire un très fort, niveau de crainte quant à la pérennité de leur entreprise. En effet, ils estiment avoir perdu plus de 50 % de leur chiffre d'affaires depuis le début de la crise", déplore la Chambre des métiers et de l'artisanat dans un communiqué.

59% des entreprises fermées


D'après l'étude, 59% des chefs d'entreprise déclarent avoir fermé la société, 51% constatent un ralentissement de l'activité, 47% avouent une baisse de fréquentation, et enfin 44% assurent qu'il y a eu une diminution ou des annulations de commandes.

Sans surprise, les conséquences sur les entreprises sont déjà perceptibles, avec un trou dans la trésorerie (84% des sondés), une mise en chômage technique du personnel ou un non-renouvellement de CDD (44%) ou, a minima, un report d'achat ou d'investissement (31%).

Pour tenter de contrer cette crise, la moitié ont décidé une interruption d'activité (48% exactement), alors qu'un quart maintiennent des contacts téléphoniques avec la clientèle (28%) ou arrêtent les prestations lorsqu'elles nécessitent un contact avec un client (26%).

4 artisans sur 5 prévoient une chute de la trésorerie


Deux tiers des entrepreneurs se rejoignent sur un point : un report des charges permettrait de pérenniser la société, alors que la moitié réclame la création d'un fond de solidarité et un dégrèvement d'impôts.

"Dans tous les secteurs de l'artisanat (alimentation, bâtiment, fabrication, service), plus de 80% des artisans prévoient une chute du niveau d'activité, du chiffre d'affaires et de la trésorerie au cours des prochains mois", conclut le communiqué.