SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

"À CIEL OUVERT", UNE EXPOSITION DANS LES RUES DE LYON

Mercredi 21 Avril - 05:00

Actu. locale


Exposition "à ciel ouvert" dans les rues de Lyon du 21 avril au 4 mai 2021
L'art vous manque ? Pour pallier la fermeture des musées et des galeries d'art, une exposition s'affiche, à partir de ce mercredi 21 avril, sur des panneaux publicitaires dans les rues de Lyon.


Cela fait maintenant plusieurs mois que les salles d'expositions ou encore les musées sont fermés pour cause de crise sanitaire. En guise d'alternative, les œuvres de 20 artistes lyonnais vont s'afficher dans les rues de la ville du 21 avril au 4 mai.

L'art remplace la publicité puisque les dix hommes et les dix femmes vont investir pas moins de 125 panneaux d'affichage publicitaire, répartis dans les neuf arrondissements. Les propositions sont inédites et très diverses : des peintures, des photographies ou encore des sculptures. Vous pouvez toutes les retrouver sur ce réseau de panneau d'affichage.

Un terrain de jeu inhabituel pour les artistes


L'exposition a vu le jour grâce au partenariat entre la Ville de Lyon, le Studio Ganek, une association de production et de diffusion de l'art contemporain et JCDecaux, le groupe industriel français spécialisé dans la publicité urbaine.

Magalie Meunier du Studio Ganek, la responsable de cette initiative, évoque un vrai terrain de jeu inhabituel pour les artistes : "c'était intéressant pour eux de réfléchir à l'espace public, à qu'est-ce qu'on peut montrer au plus grand nombre ?".

En effet, d'habitude, ces œuvres sont habituellement exposées dans un lieu dédié. "La médiation est différente dans une salle d'exposition, la vision de l'œuvre d'art est très détaillée, très accompagnée alors que dans l'espace public, tout ce cadre explose totalement", explique-t-elle.

Le public n'est pas le même non plus. Un vrai défi pour les artistes selon Magalie Meunier : "on ne décide pas du public dans la rue, c'est vraiment tous les habitants, du plus grand au plus petit, ça peut être la personne dans sa voiture qui s'arrête à un feu rouge pendant quelques secondes, ça peut être une personne qui va faire son marché et qui passe devant l'affiche (…) il y a donc eu une vraie réflexion par rapport à ça".

Pour découvrir les œuvres avec des médiateurs, trois parcours sont proposés dans le respect des mesures sanitaires.