FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BOËN-SUR-LIGNON : COMMENT SE PASSE L'ACCUEIL DES MIGRANTS ?

Mercredi 28 Septembre - 09:54

Actu. locale


La commune de Boën-sur-Lignon. - © Mairie
Alors que la polémique enfle notamment à Valfleury et Saint-Denis-de-Cabanne, le maire de Boën-sur-Lignon dresse le bilan plutôt positif après deux années d'accueil de migrants sur sa commune.

Cette commune de 3.200 habitants accueille depuis deux ans des migrants et des demandeurs d'asiles dans l'ancien hôpital local transformé en CADA (centre d'accueil pour demandeurs d'asiles). 150 personnes occupent actuellement les lieux.

"Aujourd'hui, comme retour d'expérience, avec la population, ça ne se passe pas si mal. On a des petits problèmes mais comme toute vie en collectivité. Si vous venez faire un sondage, vous n'aurez pas des taux d'hostilité phénoménaux. Il y a plutôt une acceptation vis-à-vis de la population", assure Pierre-Jean Rochette, le maire de la Boën.

"Notre exemple n'est pas celui de Saint-Denis-de-Cabanne ou de Valfleury, ajoute-t-il. Chaque commune a ses particularités, puisqu'on héberge des familles et qu'elles sont beaucoup plus stables que des personnes isolées. On a plutôt une intégration dans la vie locale, même parfois dans la vie associative".

À noter que le Front National organise samedi un rassemblement, devant l'église de Saint-Denis-de-Cabanne. C'est dans cette commune du Roannais qu'un centre d'accueil et d'orientation de migrants doit ouvrir d'ici le mois de novembre.

De leur côté, l'État et l'association Léo Lagrange signent ce mercredi la convention relative à l'ouverture, là-aussi, d'un centre d'accueil de migrants à Saint-Beauzire, dans le Brivadois.


@RadioScoopInfos