SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : L’ÉCOLOGIE AU CŒUR DES PROGRAMMES DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

Mardi 10 Mars - 06:00

Elections 2020


Les C.vélos à Clermont-Ferrand - © Compte Facebook C.vélo
Ce dimanche 15 mars se tient le premier tour des élections municipales. Zoom sur les propositions phares des sept candidats à la mairie de Clermont-Ferrand en matière d'écologie.


Le candidat LREM Eric Faidy, souhaite créer un conseil citoyen environnemental. Celui-ci permettra d'examiner chaque proposition écologique avant de passer devant le conseil municipal.

De même, Marianne Maximi de Clermont en Commun, souhaite que l'impact écologique de chaque projet municipal soit évalué dans le but que celui-ci soit le moins élevé possible.

Tandis que pour Marie Savre de Lutte Ouvrière, l'écologie passe d'abord par plus de contraintes pour les employeurs.

Des solutions par l'agriculture


De son côté, le maire sortant Olivier Bianchi (PS), imagine une "ceinture maraîchère" autour de la ville, c'est-à-dire un réseau de producteurs locaux, afin de renforcer les circuits courts.

Il souhaite également créer une ferme, comme le candidat républicain Jean-Pierre Brenas.

Marianne Maximi (Clermont en Commun) privilégie la disparition des pesticides aux alentours des habitations et dans l'alimentation collective.

Une végétalisation de la ville


Philippe Fasquel (Cause commune) aimerait réduire les déchets et renforcer le compostage en ville. Il désire également créer de nouveaux points d'eau.

Anne Biscos (RN) pense à créer une "zone verte" afin d'accueillir toute construction et extension de zones industrielles et commerciales.

Le candidat de la majorité, Eric Faidy, propose de végétaliser les murs et les toits des nouveaux immeubles et bureaux. Les permis de construire ne seront délivrés qu'à cette condition.

La mobilité au cœur des solutions


Pour Anne Biscos (RN), l'écologie passe aussi par les transports. Elle mise sur la voiture électrique et aimerait créer un parking spécifique, en centre-ville.

Jean-Pierre Brenas (LR), lui, privilégie le vélo. Il propose la mise en place d'une piste cyclable sécurisée qui relierait la place de Jaude à la rivière Allier.

Parmi les autres propositions, tous les candidats s'accordent à dire qu'il faut davantage végétaliser le centre-ville et réduire la pollution visuelle.