SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : UNE INITIATIVE POUR LES ÉTUDIANTS EN DIFFICULTÉ FINANCIÈRE

Vendredi 12 Février - 05:00

Community Scoop


Un caddie dans un supermarché
Une plateforme a été créée pour Lyon et sa Métropole pour permettre à des familles bénévoles de fournir régulièrement un sac de courses à des étudiants dans le besoin, habitant dans leur quartier ou dans une commune à proximité.


Face aux difficultés grandissantes des étudiants durant cette crise sanitaire, Marion Dolisy Galzy a décidé de créer 1cabaspour1étudiant. Un site internet qui permet à des familles bénévoles de fournir un sac de course aux étudiants en situation financière difficile.

Cette Lyonnaise, maman de deux enfants qui sont eux-mêmes en train de suivre des études supérieures a eu cette idée au supermarché : "j'ai vu une jeune fille qui faisait ses courses et qui calculait le contenu de son panier avec son smartphone. Ça m'a interpellée et ça m'a vraiment peiné. En rentrant chez moi, je me suis dis que j'aurais pu lui proposer discrètement de lui payer ses courses".

Système de parrain/filleul à proximité


C'est donc avec une amie, Anne, que Marion a créé ce site internet. Une fiche d'inscription est à remplir, que ce soit pour l'étudiant ou pour la famille qui veut participer. Le parrain et le filleul doivent renseigner tous les deux leur adresse puisque c'est par la localisation qu'ils seront ensuite mis en contact : "nous avons besoin de faire matcher des lieux géographiques pour éviter à l'étudiant de traverser toute la Métropole de Lyon pour aller chercher son sac de courses", explique Marion Dolisy Galzy.

Une carte étudiante est aussi demandée. Le parrain et le filleul pourront ensuite se rencontrer et organiser dans les règles sanitaires le rendez-vous afin de récupérer le panier.

De la nourriture, mais pas que


Le cabas offert peut se composer de produits de première nécessité comme des conserves de légumes, du thon, des pâtes, du riz, de la purée mais aussi du thé, du café, des fruits : "tout ce qui peut permettre à l'étudiant de réaliser trois plats par jour toute la semaine, en essayant de varier les goûts et les plaisirs mais sans pour autant se ruiner" explique Marion.

Outre les produits alimentaires, la créatrice de la plateforme propose d'ajouter dans les courses les produits d'hygiènes : "il y a aujourd'hui une réalité concernant l'hygiène personnelle des jeunes femmes. On est au 21ème Siècle et des jeunes filles ne peuvent toujours pas se payer des protections périodiques, c'est vraiment pas possible (...) et c'est pareil pour les masques ou les gels hydroalcooliques, les étudiants n'ont pas forcément les finances pour s'acheter tout ça".

Une plateforme à faire perdurer dans le temps


Pour Marion Dolisy Galzy, rien n'est obligatoire mais l'idée de départ pour le parrain ou la marraine est de s'engager sur la durée. Une action solidaire qu'elle imagine d'ailleurs faire perdurer sur long le terme : "c'est un dispositif bénévole qui vient compléter tout un tas de dispositifs qui pour l'instant ne sont pas encore suffisants. La plateforme ne s'arrêtera pas après la crise sanitaire, parce que la crise n'a fait que cristalliser une problématique déjà présente. Avec la réouverture des restaurants ou des cinémas qui réembaucheront des jeunes, ça va naturellement aller mieux, mais il y aura toujours des étudiants qui auront besoin d'aide".