SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LE RÊVE DE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE DE MONTER EN LIGUE 2 SE RAPPROCHE

Mercredi 19 Mai - 08:02

Football


Le stade Armand Chouffet de Villefranche-sur-Saône - © Gaël Berger
Le club de Villefranche-sur-Saône va affronter Niort en barrage d'accession à la Ligue 2. Un niveau que le club caladois rêve de retrouver... 37 ans après sa dernière apparition ! Match aller ce mercredi, à 19 heures, au stade Armand Chouffet, avant un match retour samedi à Niort.


L'engouement monte depuis plusieurs semaines à Villefranche-sur-Saône et dans tout le Beaujolais. Le club de foot caladois peut retrouver la Ligue 2, s'il gagne sa double confrontation, en barrage, face à Niort.

"On constate cet engouement avec les réseaux sociaux et avec notre téléphone, qui sonne beaucoup en ce moment ! On reçoit plein de messages d'encouragements, et certains sont touchants d'ailleurs. C'est pour ce genre de moment qu'on joue au foot. Pour le club, pour la ville et pour la Calade, c'est un sentiment de fierté", assure Maxime Jasse, le capitaine qui revient d'une blessure au genou pile au bon moment.

"On a tout à gagner"


Parce que ce barrage peut permettre au club de Villefranche-sur-Saône d'écrire une nouvelle grande page de son Histoire. La dernière fois que les Caladois avaient évolué en Ligue 2, c'était lors de la saison...1983-1984 ! "Et encore, il y avait deux poules de 2e division à cette époque. Donc ce serait encore plus fort d'y retourner", souligne un supporter croisé à l'entrée du stade.


Pour atteindre le niveau professionnel, Villefranche, qui a terminé 3e du championnat National (3e division) devra donc éliminer Niort, 18e de Ligue 2. "Beaucoup de paramètres vont rentrer en compte : la tactique, puisqu'il faut bien connaître son adversaire, ses qualités et ses défauts, mais aussi l'aspect psychologique. Je pense d'ailleurs qu'on a l'ascendant là-dessus puisqu'on est l'équipe qui a tout à gagner. Enfin le physique, parce qu'on arrive en fin de saison et qu'il faudra jouer deux matchs en trois jours", détaille le coach Hervé Della Maggiore.



Match aller à Villefranche-sur-Saône, ce mercredi à 19 heures (sur Canal+ Sport et BeIN 2)
Match retour à Niort, samedi à 20h45 (sur Canal+ Sport et BeIN 2)