SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ALL STAR PERCHE : LAVILLENIE PROMET UNE ÉDITION 2019 SPECTACULAIRE

Jeudi 17 Janvier - 06:00

Sport


Le perchiste clermontois Renaud Lavillenie, au All Star Perche 2016, Maison des Sports de Clermont-Ferrand - © Ville de Clermont-Ferrand
Les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline s'affronteront à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand le dimanche 24 février.


Fidèle à sa réputation, le détenteur du record du monde ne laisse rien au hasard pour faire de son meeting clermontois un véritable événement.

Un casting resserré

Ils étaient 12 engagés dans les concours les années précédentes. Pour l'édition 2019 du All Star Perche, ils ne seront plus que 10.
Objectif avoué : raccourcir la durée du concours, et élever le niveau.

"Si tout le monde pouvait participer, le concours n'aurait pas la même valeur, assure Renaud Lavillenie. Là je suis quasiment certain qu'on va passer à 5m80 dès la troisième barre chez les hommes, et que l'on va avoir des montées de barre dignes des Championnats du Monde !"

La liste des engagés n'est pas encore définitive, mais Renaud Lavillenie a déjà annoncé que l'Américain Sam Kendricks, champion du monde en 2017, et le Polonais Piotr Lisek, qui a un record personnel à 6 mètres, seront bien présents.

Chez les femmes, Sandy Morris, habituée du All Star Perche, ne sera pas présente, mais la cubaine Yarisley Silva, sacrée Championne du Monde à Pekin en 2015, et la double Championne du Monde junior Angelica Bengtsson sauteront bien à Clermont-Ferrand.



Lavillenie vise clairement la victoire

Renaud Lavillenie sera bien évidemment présent sur le sautoir clermontois, avec sa double casquette d'athlète / organisateur du concours.
Et le Clermontois compte bien jouer les premiers rôles, alors que pour son premier meeting de l'année il a déjà franchi 5m82.

"Je sais par expérience que quand je fais des rentrées à 5m80 ma saison se finit souvent entre 5m90 et 6 mètres, donc c'est plutôt de bonne augure. En plus j'ai pu travailler plus de deux mois à fond, quasiment sans aucun pépin physique donc désormais je vais pouvoir me concentrer sur les détails pour être le meilleur possible et renouer avec la victoire lors de mon meeting".

Verdict le dimanche 24 février !