SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UN ANCIEN PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DU RHÔNE MIS EN EXAMEN

Vendredi 22 Novembre - 14:26

Actu. locale


Michel Mercier, homme politique du Rhône. - © DR
Michel Mercier, qui fut aussi ministre de la Justice, est poursuivi dans l'affaire des emplois présumés fictifs des assistants d'eurodéputés du Modem.


Trésorier du parti durant la période qui intéresse la justice, Michel Mercier est mis en examen pour "complicité de détournement de fonds publics". Il est poursuivi pour avoir occupé la fonction de "tiers payant" qui consistait à payer les salaires des assistants des eurodéputés, selon une source proche du dossier.

"On ne jugeait pas du travail, on n'avait pas autorité sur les salariés. On était uniquement payeurs, c'est tout", avait-il expliqué aux enquêteurs de l'office anticorruption à Nanterre le 9 juillet.

Au total, les juges du pôle financier du tribunal de Paris ont convoqué une quinzaine de personnes, dont des eurodéputés et des cadres du parti, en vue de leur mise en examen.

Michel Mercier, 72 ans, est mis en cause depuis 2017 dans une autre affaire d'emploi présumé fictif, concernant cette fois l'emploi de l'une de ses filles et de son épouse. L'enquête préliminaire est toujours aux mains du parquet national financier (PNF).