SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RÉFORME DES RETRAITES : CE QU'IL FAUT RETENIR DES ANNONCES DU GOUVERNEMENT

Mardi 10 Janvier - 17:20

Politique


La Première ministre, Élisabeth Borne.
Âge de départ, fin des régimes spéciaux... Ce mardi, Élisabeth Borne a présenté la réforme des retraites lors d'une conférence de presse.


18h10 : l'opposition s'insurge contre le projet, Les Républicains "satisfaits"



Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon (LFI) qualifie la réforme de "grave régression sociale".



De son côté, Marine Le Pen (RN) se concentre sur le futur combat législatif : "Les Français peuvent compter sur notre détermination pour faire barrage à cette réforme", écrit-elle.



Les Républicains (LR), en revanche, se sont déclarés "satisfaits d'avoir été entendus" sur l'âge et les petites retraites selon Olivier Marleix, le chef de file des LR à l'Assemblée nationale.

Le projet sera présenté en Conseil des ministres le 23 janvier prochain, avant d'être débattu dans l'hémicycle à partir du 6 février.


17h50 : une réforme pour atteindre l'équilibre financier du régime des retraites



Selon Élisabeth Borne et Bruno Le Maire, cette réforme a pour objectif l'équilibre budgétaire du régime des retraites en 2030. "Chaque euro économisé ira aux caisses de retraite", affirme le ministre de l'Économie.


17h40 : l'âge de départ à la retraite relevé à 64 ans



Élisabeth Borne dévoile les différentes mesures de la réforme, à commencer par l'âge légal de départ à la retraite. Ce dernier sera relevé à 64 ans en 2030, contre 62 aujourd'hui. Il va donc progressivement être reculé à partir du 1er septembre 2023. En 2027, il sera ainsi fixé à 63 ans et 3 mois.

La durée de cotisations sera également allongée. Il faudra ainsi avoir cotisé 43 ans dès 2027 (au lieu de 2035) pour toucher une retraite à taux plein. La réforme va par ailleurs mettre fin à la plupart des régimes spéciaux existants. Par conséquent, les nouveaux embauchés à la RATP ou à EDF seront affiliés au régime général.

Enfin, pour une carrière complète, le minimum de pension augmentera de 100 euros par mois.


17h30 : "Un projet de justice et de progrès social"



La Première ministre prend la parole. Elle affirme que la réforme des retraites est "un choix politique essentiel" et "un projet de justice et de progrès social".


17h20 : Élisabeth Borne va présenter la réforme des retraites



C'est le jour J pour la réforme emblématique de la présidence d'Emmanuel Macron. Mardi 10 janvier, le gouvernement présente ses choix pour le futur du système de retraites en France.

Une réforme voulue par le chef de l'État qui suscite une vive opposition, à la fois à l'Assemblée nationale que du côté des Français. Pour le président de la République, le régime des retraites doit être redressé en raison des milliards d'euros de déficit.

Mais pour une partie de la classe politique, reculer l'âge de départ n'est pas la bonne solution.