FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

(PHOTOS) LYON : LES HALLES DE LA MARTINIÈRE ROUVRENT CE LUNDI

Lundi 27 Novembre - 06:00

Actu. locale


Les Halles de la Martinière - © Facebook L'épicerie les Halles de la Martinière
Cela fait 6 ans que le bâtiment était à l'abandon. On peut désormais y mange à toute heure, ou y faire ses courses.

Les restaurants

Des tapas sans gluten ou à la saucisse de Morteau bio, des sushis aux carpes de la Dombe, ou des crêpes bretonnes équitables : voilà le genre de repas que l'on peut désormais faire aux Halles de la Martinière ! Tout une partie du bâtiment est désormais consacrée à la restauration. Avec 4 stands : un bar à tapas, une crêperie, un bar à jus, à soupes et à smoothies et un poissonnier avec un bar à huîtres.

Il s'agit du premier "food court" de Lyon. En clair, vous pouvez venir à plusieurs, acheter de quoi manger à des stands différents et vous retrouver tous ensemble à table. Cinquante places sont prévues à l'intérieur. Sans compter les tabourets de bar. Une terrasse sera également installée, hiver comme été.

Cet espace de restauration reste ouvert tous les jours, de 7h à minuit. L'idée des gérants, c'est d'en faire une sorte de halle à l'espagnole, où l'on peut manger à toute heure, du p'tit déj au verre du soir.



L'épicerie

L'épicerie s'étale sur 180 m2 au fond des Halles. Ici aussi, on ne vend que des produits issus de l'agriculture bio, paysanne ou locale. Les céréales, les petits gâteaux, le riz, le miel ou encore les produits d'entretien sont proposé en vrac.

"Ça permet de faire des prix justes car on ne paye pas l'emballage et on choisit la quantité" explique Cécile Legall, l'une des gérantes. L'épicerie elle est ouverte du lundi au samedi de 10 h à 20h

Le bâtiment

Si vous habitez à Lyon, vous êtes forcément déjà passé devant ce bâtiment à l'abandon, en bas des pentes de la Croix-Rousse, à deux pas de la place des Terreaux. Les parois bétonnées ont maintenant disparues. Elles ont été remplacées par des baies vitrées. De gros travaux ont été entrepris pour rendre ce bâtiment plus clair, plus ouvert qu'à l'époque du marché couvert.

À l'intérieur, les murs sont blancs, les meubles en bois. Les colonnes ont été conservées et repeintes d'une couleur sombre pour bien ressortir. Le bâtiment date de 1840, il est installé dans un quartier protégé. Il a fallu travailler avec les architectes des Bâtiments de France.



@RadioScoopInfos