SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PAS DE NOUVELLE COMMUNE DANS L'AIN

Vendredi 14 Décembre - 11:58

Actu. locale


Plan d'eau de Malafretaz dans l'Ain - © Pavillon Bleu
6 communes devaient fusionner pour n'en former plus qu'une seule. Mais 2 conseils municipaux sur 6 ont voté contre. Le projet est annulé.


Elle devait devenir l'une des plus grosses communes de l'Ain. Béréziat, Cras-sur-Reyssouze, Etrez, Malafretaz, Marsonnas et Montrevel-en-Bresse avaient pour projet de fusionner, un projet sur lequel elles ont travaillé pendant 8 mois.

Un projet voté jeudi soir en conseil municipal dans chacune des communes concernées. 2 ont dit non : Béréziat et Malafretaz, c'est ce qu'annonce ce vendredi le site de la ville de Montrevel-en-Bresse.

"C'est un résultat qui affaiblit nos communes, les oblige à un certain repli", regrette Jean-Pierre Roche le maire de Montrevel-en-Bresse. "Cette évolution allait continuer à servir mieux nos habitants, on le sait, désormais nous devons faire autant avec moins de ressources car les dotations de l'Etat sont en berne", poursuit l'élu.

À Malafretaz, où Alain Viviet, le maire de la commune n'a pas réussi à convaincre tous ses conseillers municipaux, il y a 5 voix pour 6 contre et 2 absentions.

"Ils se sont arc boutés sur leurs principes en se posant beaucoup trop de questions en disant que ça allait trop vite. On va essayer de passer à autre chose, maintenant on fera avec ce qu'on a", explique Alain Viviet.

La nouvelle commune devait compter un peu plus de 7 500 habitants répartis sur près de 7 500 hectares.