SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MARCHÉ SAUVAGE À VILLEURBANNE : LA MAIRIE ET LE PRÉFET MOBILISÉS

Lundi 8 Mars - 18:00

Actu. locale


Un marché sauvage près de l'Astroballe à Villeurbanne - © Capture d'écran Twitter
Dans une vidéo postée ce dimanche 7 mars sur les réseaux sociaux, on voit plusieurs centaines de personnes rassemblées dans un marché sauvage près de l'Astroballe à Villeurbanne.


"Bonjour M. Van Styvendael, c'est pour un signalement. Le marché sauvage qui longe l'Astroballe ou aucune distanciation n'est respectée alors que même que le 69 connaît une situation critique, vous comptez y mettre un terme quand ?", interrogeait un internaute sur Twitter ce dimanche après-midi, s'adressant directement au maire de Villeurbanne.

"Certains commencent à s'installer dès le samedi soir"



Sur les images, on distingue les étals sur le trottoir et de nombreux passants juste à côté de la route. Si cette situation n'est pas nouvelle, la mairie de Villeurbanne assure mettre en œuvre des moyens à court et plus long terme pour tenter d'y remédier.



"Les services de la Ville interviennent le dimanche matin pour empêcher, dans la mesure du possible, l'installation des vendeurs. Ils sont en effet nombreux et certains commencent à s'installer dès le samedi soir", précisent les services de la Ville contactés par la rédaction.

Tout en sachant que les agents municipaux sont aussi mobilisés sur deux autres grands marchés qui se tiennent le dimanche. Les services de la Métropole interviennent de leur côté pour nettoyer le site.

Un plan de sécurisation en cours


La mairie villeurbannaise indique par ailleurs que "des travaux pour fermer l'accès à un espace végétalisé au nord de l'Astroballe" devraient être terminés en fin de semaine.

Enfin, la préfecture du Rhône informée de la situation "a fait part de son accord pour des renforts de force mobile", explique la municipalité qui ne précise toutefois pas le nombre d'agents ou le calendrier. D'autres travaux sont prévus pour "faire cesser définitivement les installations dans ce secteur. (...) L'objectif est notamment d'éviter un effet de report vers d'autres sites", ajoute enfin la mairie.