SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MANIFESTATION DES GILETS JAUNES À SAINT-ETIENNE : "ON SE CROYAIT AU MOYEN-ÂGE"

Samedi 15 Décembre - 19:03

Actu. locale


Les gilets jaunes dans le centre-ville de Saint-Etienne - © Radio Scoop
Les gilets jaunes ont lancé l'acte 5 de leur mouvement samedi. Après des heurts signalés dans le centre-ville de Saint-Etienne, c'est l'heure du bilan ce dimanche.


La Préfecture de la Loire a organisé un point-presse ce dimanche matin pour communiquer les chiffres de l'acte 5 des gilets jaunes.

D'abord selon la Préfecture, la violence envers les forces de l'ordre s'est exprimée de façon bien plus marquée à celle rencontrée samedi dernier. Les personnes concernées étaient visiblement plus déterminées et plus équipées, toujours selon l'administration.

1360 manifestants

Après les incidents survenus la semaine dernière, 1360 manifestants étaient présents dans les rues stéphanoises hier, dont 150 identifiés comme faisant partie de l'ultra-gauche.

Le bilan humain est lourd : 7 blessés du côté des forces de l'ordre, dont un policier qui a subi 4 jours d'ITT. Il y a également eu un blessé du côté des manifestants.

Des vitres de magasins ont encore subi des dégâts cette semaine au niveau de la rue Jules Janin. Du mobilier urbain a également été détruit, tandis que la circulation ferroviaire a du être interrompue une heure environ.

"On se croyait au Moyen-Âge"

53 personnes ont été interpellées, dont 50% d'entre elles sont déjà connues des services de police. 6 mineurs sont concernés.

Parmi ces individus appréhendés, certains avaient des plaques de métal sous leurs vêtements. "On se croyait au Moyen-Âge", a affirmé le préfet. Des casques, masques, jambières, lunettes de ski et surtout des couteaux et des bombes agricoles ont également été retrouvés.

Au niveau national, le mouvement a été moins important que la semaine dernière. En effet à 19h hier soir, on comptait 66 000 gilets jaunes, contre 126 000 à la même heure la semaine dernière, selon le ministère de l'intérieur.