SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

HARCÈLEMENT SCOLAIRE : LES ÉLÈVES HARCELEURS BIENTÔT EXCLUS DES RÉSEAUX SOCIAUX

Mercredi 27 Septembre - 17:45

Société


Un enfant dans une classe - © Unsplash
Par la voix de la Première ministre Élisabeth Borne, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures pour lutter contre le cyberharcèlement à l'école ce mercredi. Les élèves mis en cause pourraient alors être exclus des réseaux sociaux.


C'est l'une des priorités de la rentrée pour le gouvernement. Mercredi 27 septembre, Élisabeth Borne a présenté le plan interministériel contre le harcèlement scolaire.

La Première ministre a annoncé vouloir mener "une lutte implacable" contre ce sujet. Un plan programmé depuis le suicide de Lindsay, une adolescente de 13 ans, au printemps dernier.

Harceleurs exclus, cours d'empathie, téléphones confisqués…


Parmi les grandes mesures envisagées par le gouvernement, on retrouve notamment la possibilité d'exclure les élèves harceleurs des réseaux sociaux.

D'autres actions ont été annoncées :

- le gouvernement va faire du 3018 le numéro unique de signalement (il s'agissait avant du numéro dédié uniquement au cyberharcèlement) ;

- la généralisation des cours d'empathie à l'école, et ce, dès la rentrée 2024 ;

- la formation à la lutte contre le harcèlement pour les acteurs de la communauté éducative avant la fin du mandat d'Emmanuel Macron ;

- la confiscation des téléphones pour les cyberharceleurs.

►Société

Harcèlement scolaire : l'élève harceleur pourra être changé d'école

Dès la rentrée, les élèves harceleurs pourront...





Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)