SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

GILETS JAUNES : À VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE, UN DES SEULS RONDS-POINTS OCCUPÉS DU RHÔNE

Vendredi 14 Décembre - 16:42

Actu. locale


le camp des gilets jaunes sur le Rond-point des Chantiers à Villefranche-sur-Saône (Rhône) - © Radio Scoop Hugo Francès
Depuis la fin novembre, ils occupent et font société sur le rond-point des Chantiers à la frontière de Villefranche-sur-Saône et Limas. Et ces gilets jaunes pacifiques mais déterminés ne sont pas prêts d'en partir.

C'est un rond-point qui ressemble à une ZAD, mais sans zadistes. Voilà l'impression que donne le QG de ces gilets jaunes ayant investis le rond-point des Chantiers, où ils passent leurs journées et leurs nuits depuis la naissance du mouvement il y a un mois.



Sur place, tout est organisé comme dans un petit campement : des tentes pour se reposer, des poêles à bois fabriqués à partir de tonneaux pour se réchauffer et deux cabanes construites à partir de palettes et de tôle où sont aménagés une cuisine et un dortoir.



Prêts à rester "le temps qu'il faudra"

Pacifiques mais très motivés, ils sont une grosse vingtaine à former le noyau dur du rond-point. Ils sont artisans, fonctionnaires, patrons, chômeurs et ont entre 25 et 75 ans. "Il y a trois semaines on ne se connaissait pas et aujourd'hui, malgré nos différences, on s'entraide tous pour la même chose. C'est magnifique", lance Jérémy, éducateur spécialisé.



Malgré les annonces d'Emmanuel Macron, les gilets jaunes caladois ne sont pas convaincus et comptent bien rester sur leur nouveau QG. "S'il faut rester jusqu'à l'été, on restera jusqu'à l'été. On restera le temps qu'il faudra pour avoir un monde meilleur et plus juste", somme Céline, aide-soignante et qui est surnommée "Maman" sur le rond-point. Et ils ont même déjà prévu de venir trinquer, mais sans alcool, le soir du 31 décembre sur le rond-point avec ceux qui seront de "permanence".


@RadioScoopInfos