SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COMMENT ÇA SE PASSE AILLEURS ? ÉPISODE 11 EN NORVÈGE

Vendredi 3 Avril - 05:00

COVID-19


Pauline, Suzie et Lino en Norvège - © Pauline Convert
Alors que la moitié de la planète est désormais confinée, Radio Scoop continue de vous faire voyager, en recueillant des témoignages de personnes originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes expatriées aux quatre coins du monde. Ce vendredi, direction la Norvège.


La Norvège n'échappe bien évidemment pas à l'épidémie de Covid-19. Le pays comptait 4600 cas et 39 décès au 1er avril.

Balade en famille autorisée


Le confinement est en place depuis le 13 mars dernier. Comme dans de nombreux pays, les écoles et les crèches sont fermées, ainsi que les bars et les restaurants.

"Tous les autre magasins, comme les jardineries sont ouverts, avec des horaires aménagés pour certains, et des consignes à respecter comme une distance de sécurité entre chaque client", explique Pauline. Cette trentenaire, originaire de l'Ain, vit depuis huit ans avec son conjoint à Stavanger, une ville du Sud-Ouest de la Norvège.

Les conditions de confinement sont un peu moins drastiques qu'en France. "On doit faire nos courses seul, on n'a pas le droit de se déplacer à plusieurs, sauf membres d'une même famille, on peut donc faire des balades en journée. En revanche, il est strictement interdit d'aller se confiner dans sa maison de vacances", poursuit Pauline.

"Les mesures sont plutôt bien respectées dans l'ensemble, même si au bout de trois semaines on voit un peu plus de monde dehors", constate-t-elle.

Un confinement "sportif" à la maison avec les enfants


Pauline et Simon ont deux enfants : Suzie 4 ans et demi et Lino 2 ans et demi. Ils sont tous les deux en télétravail, et comme tous les parents du monde, ils ont du mal à concilier les deux. "On a la chance d'avoir une grande maison et un jardin. On se relaie pour s'occuper des enfants, mais ce n'est pas évident", remarque Pauline.

Dans ce contexte de Covid 19, le gouvernement norvégien a mis en place une mesure spécifique. "Tous les parents qui ont des enfants de moins de 12 ans se sont vu attribuer dix jours qu'on peut poser en "congés enfant malade" (en plus des 10 jours en vigueur) donc on utilise ces journées-là", explique la Burgienne.

"Avec les enfants on essaie d'avoir une routine, même si on est de plus en plus relax. Quand il fait beau, on sort dans le jardin. Suzie et Lino pourront d'ailleurs profiter ces prochains jours d'un trampoline, que leurs parents viennent d'acheter. Une denrée en passe de devenir rare en Norvège selon Pauline, "tout le monde se rue sur les trampolines et certains sont déjà en rupture de stock."