SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : LES PATRONS DE BARS ET DE RESTAURANTS APPELÉS À MANIFESTER

Vendredi 16 Octobre - 05:00

COVID-19


Les restaurateurs auvergnats manifestent à Clermont-Ferrand. - © Radio Scoop - Tiphaine Coulon
L'Union des métiers et industrie de l'hôtellerie appelle ses adhérents à manifester ce vendredi 16 octobre à 10 heures devant la préfecture de Clermont-Ferrand. La profession dénonce les mesures prises par le gouvernement, qui mettent en danger de nombreux établissements.


"En 48 heures, j'ai reçu 3 appels pour m'annoncer des fermetures, et rien qu'à Clermont-Ferrand !" Martine Courbon, la présidente de l'UMIH 63, le dit clairement : aujourd'hui la survie de nombreux établissements du Puy-de-Dôme est en jeu.

L'État doit revoir sa position


Avec le passage de la métropole clermontoise en zone d'alerte renforcée, les bars sont désormais obligés de fermer leurs portes à 22 heures.

Les restaurants peuvent continuer à servir, mais en adoptant un protocole sanitaire renforcé.

"Nous n'avons qu'une demande, c'est de nous laisser travailler, s'insurge Martine Courbon. On demande au gouvernement qu'il nous laisse travailler et qu'il arrête de nous prendre pour la pire des racailles".

Le syndicat dénonce aussi les rassemblements de jeunes Clermontois qui se font sur les marches de la cathédrale de Clermont-Ferrand, sans masque et sans respect des gestes barrières, alors que les patrons de bars et les restaurateurs sont montrés du doigt.



"Ce sont des mesures qui sont vraiment punitives, ajoute Martine Courbon. Déjà que nous sommes dans de grandes difficultés financières, ces fermetures qui vont nous tomber dessus, ça ne va pas nous arranger".

Martine Courbon demande aussi aux autorités d'être plus sévères avec certains établissements de restauration à emporter, qui vendraient selon elle de l'alcool, sans en avoir l'autorisation.

Pour alerter le préfet, l'UMIH 63 appelle à un rassemblement à 10 heures ce vendredi 16 octobre, devant la préfecture de Clermont-Ferrand.