SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLERMONT-FERRAND : DES PERMIS DE VÉGÉTALISER POUR REMETTRE LA NATURE EN VILLE

Mardi 4 Mai - 05:00

Actu. locale


Les habitants de Clermont-Ferrand peuvent demander des permis de végétaliser pour reverdir la ville. - © FB association PAM
La métropole de Clermont-Ferrand a mis en place des permis de végétaliser. Les habitants et les associations peuvent déposer une demande, pour faire des plantations dans leurs rues, au pied des immeubles.


L'idée était dans les cartons avant la crise sanitaire. Mais avec les confinements successifs, elle devrait séduire de nombreux habitants. La métropole de Clermont-Ferrand vient de mettre des place des permis de végétaliser à destination de ses habitants. Une fois le dossier accepté, les plantations peuvent se faire au pied des immeubles, des arbres ou sur certaines places de la ville.

Un accompagnement des services techniques


L'association PAM, qui regroupe des habitants du quartier du Port à Clermont-Ferrand s'est emparée de la question. Plusieurs habitants ont déposé un dossier pour obtenir des permis pour fleurir la place du Sauvage et la rue du Port.

"Nous avons eu plusieurs entretiens en visioconférence avec le responsable du projet à la mairie, explique Delphine Joannet, la présidente de l'association PAM. Pour qu'il comprenne bien nos attentes et savoir quels espaces nous voulions investir. De son côté, il nous a expliqué ce qu'il était possible de faire techniquement. Il nous a aussi fourni un catalogue de végétaux pour que nous puissions faire une liste".



Des aménagements spécifiques ont été réalisés par les services techniques de la ville de Clermont-Ferrand, avec de grands bacs sur la place du Sauvage. "Pour la rue du Port c'est moins simple, regrette Delphine Joannet. Il faut créer de petites fosses en enlevant des pavés dans la rue. Ce qui signifie qu'il faut à la fois avoir l'accord du propriétaire qui a l'immeuble devant ces pavés et en même temps vérifier qu'au niveau des caves c'est réalisable".

Ce sont les habitants qui réaliseront l'entretien des plantations. Ils espèrent pouvoir mettre en place un potager lors d'une prochaine campagne de plantation.

Une quinzaine de permis ont déjà été délivrés. Pour la campagne de plantation prévue à l'automne, les demandes se font jusqu'au 30 mai.