SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BÉBÉ RETROUVÉ MORT CONGELÉ À VICHY : LA MÈRE DEVANT LES ASSISES

Vendredi 14 Juin - 12:06

Actu. locale


La cour d'assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay - © Cour d'assises
C'est le deuxième procès en appel pour la mère du bébé retrouvé mort congelé dans un appartement de Vichy le 17 décembre 2011.


Une femme de 41 ans est jugée devant la cour d'appel des assises de Haute-Loire, au Puy-en-Velay. Elle est accusée du meurtre de son bébé, dont le corps avait été retrouvé dans le congélateur de son appartement à Vichy, le 17 décembre 2011. En première instance, en février 2018, la cour d'assises de l'Allier l'avait condamnée à six ans de prison.

Selon La Montagne, le verdict est attendu ce vendredi soir.

Les causes de la mort toujours inconnues

La mère du bébé a toujours nié l'avoir tué. Elle a reconnu avoir fait un déni de grossesse, avoir accouchée seule, dans la baignoire. Elle affirme avoir ensuite perdu connaissance. Quand elle est revenue à elle, l'enfant était mort selon ses dires.


La première expertise médico-légale a conclu à "une asphyxie par suffocation". Mais lors du premier procès en appel, un gynécologue obstétrique avait émis un doute. Pour lui, "le cordon ombilical a été arraché. Sans clampage, il suffit d'une minute pour que le nourrisson succombe." Le premier procès en appel avait alors été suspendu, pour des expertises complémentaires.

Sauf qu'aujourd'hui, les trois experts nommés pour les faire (qui ont travaillé uniquement sur les pièces du dossier et des photos) n'ont pas pu déterminer les causes exactes de la mort. Ils ne peuvent pas affirmer non plus si le nourrisson est né viable.