SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

POMPIERS EN RENFORTS EN GIRONDE : "CE SONT DES CONDITIONS EXTRÊMES"

Jeudi 11 Aout - 05:30

Actualité


Des pompiers intervenant sur un feu de végétation. - © TWitter / @sdis42
L'Isère, la Gironde... Cette semaine encore, des incendies ravages les forêts françaises. Le principe de solidarité nationale permet aux pompiers de toute la France de venir prêter mains fortes à leurs collègues engagés sur le terrain.


Un été trop chaud et sans une goutte d'eau. "La situation de sécheresse est évidemment exceptionnelle", note le colonel Jean-Philippe Gueugneau, le directeur adjoint du SDIS de la Loire. "On peut s'attendre à ce que ces phénomènes se reproduisent dans le temps."

Une vingtaine de pompiers ligériens sont ainsi partis en Gironde ce mercredi matin, avec une soixantaine d'autres pompiers de la région. Pendant ce temps-là, d'autres colonnes étaient engagées en Isère. Les roulements sont effectués en fonction des besoins.

1.000 pompiers luttent contre les flammes en Gironde



"Ce sont des situations que nous préparons dès le mois de mars-avril, pour être prêts à partir au cours de l'été. Sur place, les conditions sont extrêmes. La chaleur et la lourdeur des équipements, les difficultés physiques... D'où l'importance de faire des roulements pour qu'il n'y ait pas d'excès dans les durées d'intervention", poursuit Jean-Philippe Gueugneau.

Au total, 1.000 sapeurs-pompiers sont mobilisés en ce moment Gironde où les incendies ont nécessité l'évacuation en urgence de 6.000 personnes. Quant aux origines de ces feux, certains pourraient être d'origine volontaire, a indiqué le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Huit départs de feu ont en effet été constatés en une heure ce mercredi, à seulement quelques centaines de mètres d'intervalle.

Pour faire face, des renforts européens ont été sollicités.