SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : DES TEMPÉRATURES ESTIVALES CETTE SEMAINE

Mardi 10 Mai - 06:00

Actu. locale


Soleil
Cette semaine sera chaude dans la région ! On dépasse les normales de saison. Le pic de chaleur est attendu mercredi. Même si on ne peut pas parler de canicule, le manque de pluie a de quoi inquiéter.


La première vague de chaleur arrive cette semaine dans notre région. Pour un mois de mai, les températures seront supérieures en moyenne de 6 à 9 degrés par rapports aux moyennes de saison.

Les températures seront au-dessus de 25°C, avec un pic de chaleur aux alentours de 30°C à Lyon, ce mercredi 11 mai. "C'est la première fois que sur la région, on va avoir des températures de périodes estivales sur une période relativement longue", explique Guillaume Séchet, météorologue. En effet, la vague de chaleur devrait continuer la semaine prochaine. "Les températures vont redescendre mais ce n'est pas une dégradation très nette. (...) Le temps ne va pas se dégrader de manière franche, on aura toujours des températures agréables", continue le météorologue.



Un anticyclone qui amène de l'air chaud du nord de l'Afrique


Cette vague de chaleur est due à un anticyclone ramenant directement de la chaleur d'Afrique du Nord."Il y a une remontée de l'air chaud provenant du Maroc et de l'Espagne.".

Avec le réchauffement de la planète, ces vagues de chaleur précoces ont lieu de plus en plus souvent. "En général, les premiers épisodes de temps chaud arrivent en cette saison. Mais les vagues de chaleur arrivent normalement plus tard, au mois de juin-juillet. Avec les épisodes de réchauffement global, on a des épisodes de fortes chaleurs de plus en plus précoces. ", explique le météorologue.

Une vague de chaleur qui va aggraver la sécheresse


Cet épisode de chaleur n'est pas une bonne nouvelle. Le temps s'annonce chaud mais aussi sec... Les nappes phréatiques sont déjà à des niveaux très bas à cause d'un hiver sec comme l'explique Guillaume Séchet. "Cela fait presque un an que l'on a un déficit hydrique de plus en plus important. On a une sécheresse importante cet hiver alors que c'est censé être la saison où les ressources en eau se reconstituent. Comme la saison chaude arrive, cela va aggraver encore plus cette sécheresse".

Le département du Rhône et la Métropole de Lyon ont déjà été mis en situation de vigilance sécheresse, la semaine dernière.