SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DÉCOUVREZ LA LYONNAISE QUI CROQUE LA VILLE VUE DU CIEL

Vendredi 14 Septembre - 06:00

Actu. locale


La place des Terreaux à Lyon, dessinée par Emilie Ettori - © DR
Si vous arpentez les boutiques des créateurs lyonnais ou êtes à l'affût du moindre pop up store, vous êtes forcément tombés sur les dessins d'Emilie Ettori.


En cartes postales, en posters et même sous forme de stickers à coller sur un mur, les illustrations d'Emilie Ettori mettent en scène Lyon ses places et ses monuments emblématiques, le tout croqué d'un coup de crayon façon BD.

Diplômée de l'école d'architecture de Vaulx-en-Velin, Emilie Ettori a d'abord exercé son métier dans une agence, avant de tout plaquer pour se lancer dans l'illustration à plein temps.

"En tant qu'architecte, je dessinais beaucoup à la main, je n'étais pas trop de l'école tout 3D, tout informatique", explique la jeune femme de 29 ans. "J'ai beaucoup dessiné pour faire comprendre des projets aux clients, faire comprendre les objets dans l'espace".

Aujourd'hui, Emilie travaille avec les plans disponibles sur internet, qui lui permet de voir le tracé des rues en 3D mais aussi avec des photos ou des dessins des rues et des façades, pour croquer le moindre détail.

Des Lyonnais attachés à leur quartier



Tout a commencé lorsque la jeune architecte s'est mise à dessiner son quartier, le 7e arrondissement. Puis, incitée par son entourage, elle a croqué d'autres endroits de Lyon. Une exposition sur les pentes de la Croix-Rousse, une boutique en ligne sur la plateforme Etsy et le bouche-à-oreille ont fait le reste.

La place Bellecour, Saint-Jean, les Terreaux, ce sont finalement les 9 arrondissements de Lyon qui sont passés sous le crayon de sa dessinatrice qui s'est, depuis, attaqué à croquer Paris.

"Je me suis rendue compte qu'il y a un vrai affect. Les gens sont très attachés à l'endroit où ils vivent ou aux lieux où ils ont vécu", note-t-elle. "Lors de vente, des clients me racontent des souvenirs en regardant mes dessins, et souvent, ce sont en général de bons moments et c'est ça qui me plait vraiment", se réjouit Emilie.

En cette rentrée, la jeune femme s'est lancée dans un nouveau projet, à découvrir samedi 15 septembre lors d'une exposition qui se tient toute la journée, dans le 2e arrondissement de Lyon. Cette fois, Emilie a utilisé la peinture pour des toiles grand format et a choisi de travailler sur le thème de Lyon et la Résistance.