SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

TOUSANTICOVID : IL FAUDRA SCANNER UN QR CODE DANS CERTAINS LIEUX PUBLICS À RISQUE

Mardi 19 Janvier - 18:36

Pratique


TousAntiCovid et QR Code Radio Scoop
Le gouvernement souhaite accompagner la réouverture des bars et restaurants en demandant au public de scanner un QR code grâce à l'application de suivi des contacts TousAntiCovid, avec pour objectif d'identifier les clusters pouvant s'y former.


Prochainement grâce à l'application TousAntiCovid, vous pourrez enregistrer votre présence dans certains lieux publics considérés à risque par les autorités, en prenant en photo un QR code.

C'est en tout cas une évolution majeure dans l'application de traçage des contacts des personnes positives à la Covid-19, évoquée dans le dernier avis du comité de contrôle et de liaison Covid-19, qui conseille le gouvernement sur les dispositifs numériques de lutte contre la pandémie.

Cette nouvelle fonctionnalité a été confirmée au journal Le Monde par le cabinet du secrétaire d'Etat au numérique, Cédric O, et doit être entérinée par un décret, actuellement en cours d'examen devant le Conseil d'Etat avant une publication d'ici à la fin du mois de janvier.

L'application installée sur votre smartphone, enregistrera lors du scan du QR code du lieu visité, un identifiant pseudonyme (une suite de caractères propres à chaque lieu mais qui ne comporte pas d'éléments identifiables) ainsi qu'une date et une heure approximative. Si vous vous déclarez malade peu après, alors ces informations seront envoyées vers le serveur central de l'application, en plus des identifiants des personnes avec qui vous avez eu un contact rapproché. Régulièrement, et automatiquement, l'application TousAntiCovid de chaque utilisateur consultera la liste des lieux et des périodes où ont été présents des utilisateurs ultérieurement dépistés positifs.

S'il y a une correspondance, si vous êtes aller dans un même endroit et à la même période qu'une personne dépistée positive, deux cas de figure :
- dans les lieux à risque élevé, vous recevrez une alerte classique vous identifiant comme cas contact et vous pourrez alors vous faire dépister,
- pour les autres lieux à risque, il devrait y avoir un deuxième type d'alerte dont les contours précis restent à définir, vous informant d'un risque potentiel. A partir d'un certain nombre d'alertes de ce type, plutôt que des avertissements, vous pourrez recevoir des notifications de cas contact classiques ouvrant droit à un dépistage.